A lire aussi

21-08-2018 11:01

Tout comprendre sur le projet de loi relative au service militaire !

Le projet de loi N°44.18 relative au service militaire, adopté lundi en Conseil des ministres,…
Rejoignez nous sur :
Économie

 

Le gouvernement ne tolérera sous aucune forme l'utilisation des réseaux sociaux pour publier de fausses informations de mauvaise foi, ou des rumeurs à même de porter préjudice aux acquis réalisés au Maroc à différents niveaux économiques, sociaux, politiques et sécuritaires, et ce sur fond des positions exprimées au sujet du boycott de certains produits de consommation.

Un communiqué du département du Chef du gouvernement souligne que le gouvernement suit avec attention les positions exprimées au sujet du boycott de certains produits de consommation, en particulier le lait, qui connaît une forte demande atteignant son pic durant le mois sacré de Ramadan, notant qu'il veille à interagir positivement avec cette question afin d'éclaircir la situation et d'apporter les données susceptibles de former des convictions justes et objectives régissant ces positions.


Partant de ce fait, ajoute le communiqué, et après s'être arrêté sur les détails de la composition du prix du lait, le gouvernement tient à préciser à l'opinion publique nationale que la marge de bénéfice obtenue par la société productrice reste à "un niveau raisonnable ne dépassant pas 20 centimes par litre", rappelant que le prix de vente de ce produit n'a subi aucun changement depuis l'année 2013, comme ce qu'a souligné Centrale Danone dans son communiqué sur la question, publié il y a quelques jours.

Le communiqué du Chef de gouvernement souligne que le secteur du lait revêt une grande importance dans le tissu économique et social au Maroc, du fait que 120.000 agriculteurs agrégés dans le réseau de collecte du lait tirent des bénéfices financiers directs de la société en question, relevant que la poursuite du boycott est de nature à causer d'énormes pertes aux petits agriculteurs, en particulier, et au tissu économique national, en général.

Le gouvernement annonce aussi qu'il procédera à l’évaluation des dispositions légales en vigueur en la matière et celles relatives aux prix et à la concurrence.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages