A lire aussi

18-06-2018 13:24

Le GNF repense la nicotine à Varsovie

C’est une édition des plus importantes qui a rassemblé le gotha de l’industrie mondiale du tabac à…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour des financements responsables
Économie

Le taux de chômage est passé de 10,7% à 10,5% au niveau national, entre le premier trimestre de 2017 et la même période de 2018, selon le Haut-Commissariat au plan (HCP).

Avec une baisse de 24.000 chômeurs, résultant d’une hausse de 6.000 en milieu urbain et d’une baisse de 30.000 en milieu rural, la population active en chômage est passée, entre le premier trimestre de l’année 2017 et celui de 2018, de 1.296.000 à 1.272.000 chômeurs, enregistrant une baisse de 1,9% dans le volume global du chômage au niveau national, relève le HCP qui vient de rendre publique une note sur la situation du marché de travail au 1er trimestre 2018.

Les baisses les plus importantes du taux de chômage ont été relevées parmi les adultes âgés de 35 à 44 ans (-0,8 point) et les personnes n’ayant aucun diplôme (-0,3 point), fait savoir le HCP, notant, en revanche, que les hausses les plus importantes ont été enregistrées parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (+0,2 point), principalement parmi les citadins d’entre eux (+2 points).

Si le taux de chômage enregistre 4% parmi les personnes n’ayant aucun diplôme, il passe à 14,5% parmi ceux ayant un diplôme de niveau moyen, au niveau desquels il enregistre 22,7% parmi les actifs ayant un certificat de spécialisation professionnelle et à 25,4% parmi les détenteurs d'un diplôme de niveau supérieur, avec en particulier un taux de 27,8% pour les lauréats des facultés, précise la même source.

Le taux de sous emploi est passé de 9,8% en 2017 à 10% en 2018 au niveau national, révèle la note, ajoutant que le nombre des actifs occupés en situation de sous emploi est passé de 1.057.000 à 1.090.000 entre les deux trimestres.

Par ailleurs, la note fait ressortir que 6 régions du Royaume abritent environ 80% de l'ensemble des actifs âgés de 15 ans et plus sur le territoire national, précisant que la région de Casablanca-Settat vient en premier lieu avec 22,8% d'actifs, suivie de Rabat-Salé-Kénitra (13,7%), Marrakech-Safi (13,4%), Fès-Meknès (11,3%), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11%) et enfin Souss-Massa (7,4%).

GCAM Monde rural

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages