A lire aussi

18-04-2018 17:30

91% des marocains prêts à quitter le pays

Selon une étude récente sur «La migration des talents marocains», réalisée par le portail de…
Rejoignez nous sur :
Économie

Les moyens de développer la coopération entre le Maroc et la France dans divers domaines ont été, vendredi, au centre d'une rencontre entre des responsables de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et une délégation de députés du groupe d'amitié France-Maroc de l'Assemblée Nationale.

«A travers cette rencontre nous voulons porter un plus aux relations bilatérales entre le Maroc et la France et travailler ensemble, notamment avec la CGEM, sur des sujets d'intérêt commun», a affirmé le président du groupe d'amitié France-Maroc, Mustapha Laabid, qui conduit cette délégation, en visite de travail de deux jours dans le Royaume.

Laabid s’est félicité des « liens historiques » et de la création d’un groupe d’amitié franco-marocain au sein de l’Assemblée nationale, observant que cette rencontre vise à faire un tour d’horizon des principales questions économiques intéressant les deux parties, relatives notamment à des secteurs aussi importants que variés, dont l'agriculture, l'économie numérique, la formation professionnelle et la politique des territoire, a ajouté Laabid.

De leur côté, Neila Tazi, et Abdelilah Hafdi, respectivement vice-présidente de la CGEM et président du groupe de la Confédération à la Chambre des Conseillers, ont insisté sur l’élaboration d’une feuille de route et d’intensifier les contacts entre les deux parties en vue de déterminer les domaines prioritaires de coopération, citant notamment la formation professionnelle au sein des entreprises marocaines, le numérique et l’agriculture. 

Tazi et Hafdi ont fait observer que cette rencontre a pour principal objectif de poser les jalons d'une ère nouvelle de coopération franco-marocaine et surtout d'insuffler un nouvel élan aux relations économiques bilatérales à travers l’intensification des contacts avec la CGEM.

Ils ont en outre qualifié d'’ «échanges fructueux » les discussions de la délégation du groupe d'amitié France-Maroc avec les représentants de la CGEM qui a plaidé également pour le renforcement de la coopération dans le domaine culturel.

Lors de ce premier déplacement au Maroc, la délégation des députés français a eu plusieurs rencontres avec des responsables gouvernementaux et politiques ainsi que des acteurs économiques et associatifs.

 

CAM SIAM

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages