A lire aussi

16-10-2018 16:06

Salon du cheval d’El Jadida. Au menu de la 11e édition…

Ouvert au public du 16 au 21 octobre de 9h00 à 18h00, le Salon du cheval donne rendez-vous au parc…
Rejoignez nous sur :
Credit Agricole Fellah Trade
Économie

L’activité touristique pour le mois de février 2018 confirme les bonnes  performances du secteur. Arrivées et recettes enregistrent une croissance à deux chiffres.

«L’activité touristique a maintenu la cadence de croissance soutenue entamée depuis plus d’une année, avec une progression de 12% des arrivées de touristes aux postes-frontières durant les deux premiers mois de 2018 après une hausse de 10% enregistrée une année auparavant», annonce le département du Tourisme. Le volume des arrivées des touristes étrangers a affiché une augmentation de 20% (contre +14% en 2017) et de 1% pour les MRE (contre +6% en 2017). Les principaux marchés émetteurs du royaume continuent d’afficher des progressions importantes, en particulier l’Allemagne et l’Italie (+18% chacun), suivis de la Hollande, de la France et du Royaume-Uni (+12%, +11% et +10% respectivement).

Des recettes en progression de 30%
Quant aux nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés, elles ont connu une forte croissance de 13% par rapport à fin février 2017 (+15% pour les touristes non résidents et +8% pour les résidents). Cette hausse des nuitées a concerné la quasi-majorité des destinations du royaume. Ainsi, les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont enregistré une augmentation de +15% et +10% respectivement. Les autres destinations ont également affiché des bonnes performances, en particulier Fès, Tanger, Rabat et Casablanca avec des hausses respectives de 26%, 17%, 15% et 12%. De même, les recettes (provisoires) touristiques en devises ont atteint 9,8 MMDH contre 7,5 MMDH à fin février 2017, soit une hausse de 30%. Les arrivées par voie aérienne ont profité en premier à l’aéroport de Marrakech-Menara qui enregistre 412.000 arrivées en février, en progression de 22% et avec 35% de part de marché (PDM). L’aéroport Casablanca-Mohammed V arrive en deuxième position avec 168.000 arrivées, en progression de 12%, et de 27% de parts de marché. En troisième position, on retrouve Agadir-Al Massira avec 54.000 arrivées, en progression de 26% et 11% de parts de marché. La destination Fès semble reprendre de la vigueur avec la plus forte croissance sur son aéroport Fès-Saiss (+69%) avec 15.000 voyageurs, mais ses parts de marché demeurent limitées à 3% du trafic aérien entrant au Maroc. L’arrivée par voie maritime traverse sa basse saison avec -26% sur Tanger Med (11.000 voyageurs) et 18.000 pour le port de Tanger.

Bonne nouvelle pour Saïdia
Le séjour des touristes non résidents dans les établissements classés par nationalité montre le poids du marché français (20% de PDM) avec 330.000 nuitées en février. Les touristes allemands arrivent en 2e position avec 161.000 nuitées et 10% de PDM. En troisième position, les Anglais avec 139.000 nuitées et 9% de PDM. Les touristes en provenance des autres pays arabes ont passé 57.000 nuitées, ce qui constitue 4% de PDM. La durée moyenne de séjour la plus longue des touristes étrangers est à l’actif de la destination Agadir-Taghazout avec 5,9 nuits. Marrakech arrive en deuxième position avec 3 nuits. Essaouira est en troisième position avec 2,4 nuits. El Jadida-Mazagan talonne Mogador avec 2,2 nuits. Oujda-Saïdia arrivent à franchir le cap des deux nuits avec un séjour moyen de 2,1 nuits. Le reste des destinations connaisse des séjours de moins de deux nuits, y compris Casablanca, Tanger et Fès. Une des bonnes nouvelles de ces indicateurs est le début de reprise de la station Saïdia. Les nuitées réalisées dans cette ville de l’Oriental en février sont de 16.000, en progression de 36% par rapport à la même période en 2017. Sur les deux premiers mois de 2018, les nuits réalisées dans cette destination dépassent les 29.000 nuitées, également en forte progression, estimée à 28%.


Un symposium pour la relance du secteur

Les bons chiffres de ce début d’année coïncident avec l’organisation, par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le think tank le Conseil du développement et de la solidarité (CDS), d’un Symposium international sur le tourisme, le 11 avril prochain à Rabat. À l’initiative de cette journée, Mohamed Benamor, président du CDS et opérateur touristique (groupe Palaces & Traditions (KTI-KTH), cette rencontre sera l’occasion pour les professionnels du secteur pour discuter de l’avenir du tourisme marocain et de la future vision, en préparation par Mohammed Sajid, actuel ministre du Tourisme. Selon les organisateurs, «cette journée constituera une célébration du secteur du tourisme en consacrant son rôle vital et stratégique».

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages