A lire aussi

19-06-2018 09:58

Amin Abrak nommé président de l’ASM

Au terme de son assemblée générale élective, tenue le 6 juin 2018, le Conseil d’administration de…
Rejoignez nous sur :
Économie

Nouvelle étape dans la quête du pétrole au Maroc. L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) vient de signer un contrat avec les compagnies internationales Repsol et Shell dans le cadre d’un permis d’exploration.

L’année dernière, l’Office national des hydrocarbures (ONHYM) et ses partenaires ont investi plus d’un milliard de dirham dans le domaine de la prospection au Maroc. Ces efforts semblent commencer à porter leurs fruits. En effet, suite aux résultats de ces travaux de reconnaissance réalisés notamment dans la zone onshore nommée «Tanfit», d'une superficie de 9.990 km², un accord pétrolier vient d’être signé entre l’ONHYM et les compagnies pétrolières Repsol et Shell. Selon les termes dudit contrat, les deux sociétés pétrolières internationales seront en charge de poursuivre lesdits travaux dans le cadre d’un permis d’exploration avec l’office. Opérateur de ce projet, Repsol est l’une des plus importantes compagnies pétrolières cotées en Bourse dans le monde, avec des opérations à l’international dans les régions les plus prometteuses en termes de potentiel énergétique, a notamment précisé un communiqué de l’office national. De son côté, la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise est considérée comme l’une des majors de l’industrie pétrolière effectuant des projets pétroliers et gaziers. L'opérateur Shell est présent dans plus de 70 pays, selon toujours la même source.

1,5 MMDH d’investissement en 2018
Au Maroc, l’aventure entre l’ONHYM et ces deux géants du secteur ne fait que commencer puisque le royaume a prévu d’injecter plus de 1,5 MMDH d’investissement dans l’exploration pétrolière en 2018. Cependant, il faut signaler qu’en dehors de Shell et Repsol, l’ONHYM s’allie à d’autres opérateurs, notamment la société pétrolière ENI MAROC B.V. Au mois de décembre dernier, celle-ci a signé un accord pétrolier avec l’office national portant sur la zone offshore nommée «Tarfaya Offshore Shallow», située au large des villes de Sidi Ifni, Tan Tan et Tarfaya. La société ENI MAROC B.V est également partenaire de l’ONHYM dans le cadre des permis de recherche «Rabat Deep Offshore». Au total, selon l’ONHYM, à fin septembre 2016, 28 sociétés opèrent dans différentes régions du Maroc dans le cadre de l’exploration pétrolière, aussi bien en offshore qu’en onshore, parmi lesquelles des majors, des supers indépendants et des indépendants. Les activités d’exploration dans le pays pour les hydrocarbures concernent notamment la réalisation des études de contrôle des play concepts, leads et prospects dans les zones libres en offshore entre Rabat et Tarfaya notamment. À cela s’ajoutent des études géologiques et géophysiques à mettre sur le compte des compagnies étrangères.

GCAM Engagés pour une citoyenneté accomplie

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages