A lire aussi

18-06-2018 13:20

Le patron d'Audi sous les verrous

Dans le cadre de l'enquête sur le scandale des moteurs diesel truqués, le PDG du constructeur Audi,…
Rejoignez nous sur :
Économie


Meknès est à la recherche de candidats qui l’accompagneront dans la rénovation de la gestion de son parc d’éclairage public suivant une approche de contrat de performance énergétique (CPE). Elle veut confier ce projet à une société de développement local (SDL).

Durant la session du mois de février de la Commune de Meknès, tenue récemment et marquée par des perturbations causées par les manifestassions des salariés de la Sicome (wwww.leseco.ma), le conseil communal a voté une convention de partenariat avec la Régie autonome de distribution d'eau et d'électricité de Meknès (RADEM). Cet accord vise à renforcer et à maintenir le réseau de l’éclairage public de la ville pour l’année 2018. Cette convention qui va être renouvelée pour la troisième fois portera cette année sur le remplacement des poteaux et des équipements de l’éclairage de la ville. Il est aussi question de réaliser des travaux pour le changement des principaux câbles de distribution. L’accord prévoit aussi la réalisation d’une étude technique pour déterminer les principaux points qui nécessitent une intervention rapide. En contrepartie, la commune s’engage à assurer une enveloppe de 2 MDH à la RADEM pour la gestion de ce secteur, ainsi que 4,5 MDH pour l’achat des équipements nécessaires pour la maintenance de ce service de première nécessité pour les citoyens. Malgré cette charge qui pèse lourd sur le budget de la commune, le secteur connaît plusieurs problèmes qui se manifestent dans la vétusté du réseau (câblage, armoires, infrastructure, candélabres et luminaires), une absence de base de données sur le réseau d’éclairage qui donne une idée sur les installations, leurs situations géographiques ainsi que leurs états qualitatifs, ceci sans oublier les actes de vols et de vandalisme qui laissent parfois des quartiers dans l’obscurité totale pendant plusieurs jours, voire des semaines. Pour résoudre cette problématique, la Commune de Meknès penche actuellement sur la recherche des candidats potentiels qui l’accompagneront dans la rénovation de la gestion de son parc d’éclairage public suivant une approche de Contrat de performance énergétique (CPE) et ceci dans le respect en particulier des articles 130 et 131 de la loi organique relative aux communes. Via cet appel à candidatures, la Commune souhaite confier ce projet à une structure dédiée, une société de développement local (SDL) qui aura «à la fois l’expertise métier des meilleures pratiques internationales, tout en gardant le contrôle nécessaire à la bonne réalisation du projet».

Promotion de l’emploi
Sur un autre registre et pour faire face à l’augmentation du taux de chômage dans la ville qui a atteint 18,7%, les membres de la commune ont validé une convention de partenariat qui lie cette dernière avec le Conseil de la région de Fès-Meknès et le CRI. Cette convention porte sur la mise en place d’une prime à l’emploi dans les secteurs de l’offshore, le tourisme et le secteur de l’automobile. En effet, la Région Fès-Meknès et la Commune de Meknès s’engagent à accorder une aide financière de 4.000 DH pour chaque emploi créé dans les secteurs concernés. Si la personne employée fait partie des handicapés, cette subvention sera de 6.000 DH par personne. Le montant total de la subvention allouée est de 12 MDH. Les entreprises qui veulent bénéficier de cette subvention doivent satisfaire à certaines conditions. Il s’agit de créer une entreprise dans la ville de Meknès dans les secteurs concernés et proposer un projet qui permette la création de plus de 50 nouveaux emplois chaque année. Les membres du conseil communal ont décidé également lors de cette session de dédier une enveloppe de 1 MDH pour raccorder la nouvelle usine de la société japonaise «Yazaki» au branchement de l’électricité. Il faut noter que la société dispose déjà d’une première usine dans la ville de Meknès, qui a nécessité un investissement de 200 MDH générant 2.700 postes d’emplois. Le deuxième site va permettre la création de 2.500 nouveaux emplois.

GCAM Engagés pour une citoyenneté accomplie

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages