A lire aussi

17-09-2018 10:51

Marina de Casablanca. Africa50 ouvre son siège

Africa50 a inauguré, vendredi 14 septembre, son nouveau siège, sis Marina de Casablanca.…
Rejoignez nous sur :
Économie

Après sept mois de travaux, le comité des experts de la Confédération nationale du tourisme (CNT) a livré vendredi 2 février sa feuille de route censée relancer la stratégie nationale (Vision 2020), laquelle accuserait de nombreux retards. Seulement, certaines des mesures formulées par les opérateurs du secteur privé de premier plan, qui composent ce comité ad-hoc, ont été rejetées par le comité de pilotage constitué des présidents des différentes fédérations, associations et Centres régionaux du tourisme (CRT) et chargé de superviser les travaux des experts.

Selon un communiqué de la présidence de la CNT qui salue dans un premier temps les efforts fournis par le groupe des experts, «le comité de pilotage a émis des réserves sur certains points évoqués». Mais ce n’est pas tout puisque l’instance de pilotage a pris la décision, reprendre en main le rapport présenté, pour réajuster certaines propositions conformément aux observations et suggestions de tous les membres du comité de pilotage. Une décision qui est loin de faire plaisir aux opérateurs. En tout cas, elle est suffisante pour offusquer le secteur privé qui se sent écarté du programme de relance. Selon nos confrères de Tourisme Post, il est reproché notamment aux experts de s’être trop focalisés sur le secteur de l’hôtellerie. Le portail d’informations dédié au tourisme d’ajouter que «certaines fédérations et associations métiers (notamment celles des agents de voyages et celle des transporteurs) n’ont trouvé aucune réflexion sur leurs activités dans ce rapport». Résultat, poursuit la même source, Amyn Alami, président du Comité des experts, dans son plaidoyer pour défendre sa feuille de route, n’a donc pas convaincu…  Mais n’empêche que le Comité de pilotage a décidé que ce travail, une fois finalisé, sera présenté au Conseil d’administration pour validation avant sa présentation à l’Assemblée générale élective qui aura lieu le 16 mars, à Marrakech. Après validation du rapport final par les différentes instances de la CNT, un comité sera désigné afin de présenter les travaux au ministère.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages