A lire aussi

20-09-2017 11:08

Comment améliorer le classement des universités ?

La mise à niveau des espaces universitaires s’impose pour améliorer la qualité de l’enseignement…
Rejoignez nous sur :
Économie

L’info a fait le tour des sites d’information et des réseaux sociaux durant ces derniers jours. La rumeur faisait état d’un contrat octroyé par la secrétaire d’État au Tourisme à une société appartenant à un membre du bureau du RNI.  La réaction du ministère du Tourisme ne s’est pas fait attendre.

Le Département de Mohamed Sajid a publié une mise au point précisant qu’«aucun contrat n’a été signé avec aucun cabinet dans ce sens». Selon le ministre du Tourisme, des consultations sont toujours en cours avec plusieurs experts en vue d'élaborer un plan de relance du secteur, notamment à travers son volet aérien, en coordination avec les professionnels. Les médias auxquels est adressée cette mise au point avaient affirmé que la secrétaire d’État au tourisme Lamia Boutaleb aurait octroyé sans appel d’offres - donc au gré à gré à une société qui n’a que trois mois d’existence, un marché de plusieurs millions de dirhams pour la révision de la Vision 2020.  La vision 2020 a été l’objet de plusieurs critiques et de spéculations durant ces dernières semaines. Certains avaient même confirmé que le ministre du Tourisme avait sorti du placard l’étude sur le secteur du tourisme du cabinet BCG commanditée sous l’ère du l’ex-ministre du tourisme, Lahcen Haddad et qui avait suscité un véritable tollé en raison de ses résultats contestés concernant le bilan de la stratégie touristique et ses propositions de mettre en place des agences de développements touristiques - ADT - pour venir remplacer les Conseils régionaux du tourisme. Il faut dire qu’une nouvelle stratégie est attendue avec impatience par les professionnels.  Elle devrait notamment trancher concernant le volet du transport aérien.

Le département de Mohamed Sajid reprenant également sous son égide le secteur du transport aérien, le nouveau plan stratégique de la RAM devrait également être validé dans la foulée. Pour rappel, l'objectif de la Vision 2020 est de doubler la taille du secteur et la capacité d'hébergement avec la création de 200.000 nouveaux lits. Cette nouvelle capacité d'accueil devrait permettre de doubler les arrivées de touristes (originaires d'Europe et des pays émergents).  470.000 nouveaux emplois directs seront créés sur l'ensemble du territoire national (1 million d'ici 2020). Les recettes touristiques devraient atteindre 140 MMDH en 2020 (soit un montant cumulé de 1.000 MMDH). La Vision 2020 prévoit également de démocratiser le tourisme dans le pays et de tripler les voyages effectués par les résidents. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages