A lire aussi

22-09-2017 11:51

Risque crédit : L’hégémonie de la donnée

L’activité de crédit bureau fait face à de profondes mutations avec l’émergence de la fintech, qui…
Rejoignez nous sur :
Économie

Le régulateur du secteur télécoms entend opérer une véritable analyse en profondeur du trafic télécoms des opérateurs. Une étude devrait bientôt être lancée pour examiner les statistiques des appels (Call detail record ou CDR) véhiculés par les opérateurs. Il s’agira d’examiner la réalité du trafic voix, data, SMS etc...exploités par les acteurs du secteur.

L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) vient de lancer un appel d’offres pour l’étude des statistiques des appels (Call detail record ou CDR) véhiculés par les opérateurs télécoms. L’ensemble des trafics de communications (voix, data, SMS, autres contenus) véhiculées dans les réseaux de chaque opérateur de télécommunications devront être analysés. Les analyses devront permettre d’identifier plusieurs indicateurs pertinents stratégiques pour la planification et l’étude du poids réel de certaines activités du secteur.

Les résultats des analyses devront également permettre d’identifier les écarts avec les déclarations des opérateurs au sujet des taux de consommation au moment de la notification des offres à l’ANRT. Sur la base de l’analyse de données de chaque opérateur seront proposés différents profils types par catégorie et type d’offres et de clients (y compris les taux de consommation y afférents par destination). L’étude permettra également de formuler des recommandations en matière d’analyse des trafics ainsi que toutes éventuelles propositions de recadrage des missions à venir. Les analyses des CDR porteront essentiellement sur une liste d’offres de détail remise par l’ANRT au titulaire du marché. Lesdites analyses seront faites au regard des contenus et des caractéristiques des offres de détail et ceci en tenant notamment compte du type de réseau (fixe, mobile, internet…), de la nature de l’offre (prépayé postpayé), de la forme de l’offre (forfait, pass, recharges, autres), de la catégorie de clients (résidentiels, particuliers, professionnels, entreprises…), du type de communication (voix, SMS, data…) et de la destination des communications (ON-Net, Off-Net par opérateur/réseau, international, roaming…).

Le mode de présentation des résultats des analyses sera proposé par le titulaire et validé par l’ANRT, qui pourra demander d’apporter les améliorations et modifications rendues nécessaires. Pour l’ensemble des propositions validées par l’ANRT, le titulaire doit proposer des scénarii pour les taux de consommations (min, max, moyen, etc.) par type d’offres structurantes et par opérateur. Les prestations à réaliser sont organisées en missions. Une mission consiste en la lecture et l’analyse, les vérifications et la production des rapports pour une période préalablement prédéterminée. L’ANRT envisage de réaliser 15 missions.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages