A lire aussi

23-10-2017 10:04

Des instructions royales pour l'envoi d’un don médical à Madagascar

Le roi Mohammed VI a donné ses hautes instructions pour l’acheminement d’une aide médicale…
Rejoignez nous sur :
Économie

Les arrivées enregistrent une hausse de 12% par rapport à 2016. Le volume des nuitées affiche un taux de croissance de 22%. Cependant les recettes voyages enregistrent une baisse de 7,1%.

L’activité touristique, durant le mois de juin, a connu une forte progression en termes d'arrivées de touristes et de nuitées effectuées par rapport à juin 2016. C’est ce qui ressort des statistiques publiées par l’Observatoire du tourisme, au titre de cette période. Ainsi, selon les données compilées par l’Observatoire, le nombre d’arrivées de touristes aux postes frontières en juin, a enregistré une hausse de 12% (+22% pour les touristes étrangers et +3% pour les MRE) par rapport à juin 2016. Une évolution due principalement aux résultats globalement positifs enregistrés par les marchés émetteurs.

En effet l’Allemagne, les États-Unis et les Pays-Bas ont, durant cette période, connu des hausses respectives importantes de 25, 23 et 21%, suivis par la France et le Royaume-Uni, avec des augmentations respectives de 9 et 10%, les autres principaux marchés émetteurs affichent des taux de croissance variant entre 4 et 6%. Pareillement, selon les statistiques basées sur les données communiquées par les professionnels de l’hébergement touristique, le volume des nuitées dans les établissements classés a connu une hausse de 22% par rapport à juin 2016 (+19% pour les touristes non-résidents et 34% pour les résidents). Au niveau géographique, les villes de Tétouan, Fès, Oujda-Saïda et Agadir ont connu les plus fortes hausses avec des taux respectifs de 69, 40, 30 et 29%.

 

Les autres villes ont également affiché des croissances à deux chiffres notamment + 19% pour Marrakech, 15% pour Tanger et 16% pour Casablanca. Concernant l’hébergement, le taux d’occupation a atteint 29%, augmentant de 3 points par rapport au même mois l’année dernière. À l’opposé, les recettes voyages ont connu une fois de plus un trend baissier par rapport à l’année écoulée. Ainsi, elles ont atteint 3,49 milliards DH, soit une baisse de 7,1% par rapport à la même période de l’année dernière. Il convient de rappeler qu’au premier trimestre 2017, les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc avaient connu une stagnation atteignant 26,38 milliards DH contre 26, 47 milliards DH durant la même période en 2016, soit une légère baisse de 0,5%. Cela dit, il convient de rappeler que le 1er semestre 2016 a également connu une progression substantielle en termes d’arrivées des touristes, en enregistrant une hausse de 9% (+14% pour les touristes étrangers et +3% pour les Marocains résidents à l’étranger). À la base de cette évolution, une fois encore la performance de certains marchés émetteurs, en particulier la France (+5%), les États-Unis (+27%), l'Espagne (+7%), l’Allemagne (+12%) et la Hollande (+8%), ainsi que la hausse enregistrée par les marchés touristiques émergents comme la Chine (+565%) et le Japon (+46%). Durant la même période, les nuitées ont, elles aussi, connu une amélioration significative, avec une hausse de +18% par rapport à la même période de 2016 (+22% pour les non-résidents et +8% pour les résidents).

En particulier, les nuitées enregistrées par les Français (+18%), les Allemands (+49%) et les Américains (+28%). Une performance qui s’est accompagnée d’une croissance à deux chiffres au niveau des différentes destinations touristiques du royaume notamment avec +38% pour Fès, +29% pour Tanger, +38% pour Ouarzazate, +12% pour Casablanca, +19% pour Marrakech et +18% pour Agadir. À noter également que ce 1er trimestre a enregistré un taux d’occupation de 40%, soit une hausse de quatre points par rapport à la même période en 2016.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages