A lire aussi

Rejoignez nous sur :
Économie
 
 
Le feuilleton Samir semble proche du dénouement. Selon l’agence de presse Reuters, le géant américain du private equity Carlyle Group et le suisse Glencore, leader dans le secteur du trading de matières premières, se seraient associés, pour venir en aide à la Samir.
 
Une initiative qui aurait pour objectif de récupérer environ 600 millions de dollars de créances qu’ils détiennent sur la raffinerie mais aussi de générer de la plus-value au terme du processus. Le gouvernement marocain souhaiterait au moins 2 voire 3,5 milliards de dollars pour conclure la cession du raffineur. Mais à cause du dossier « très complexe », les offres s’enchainent mais aucune n’a encore été retenue.
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages