A lire aussi

15-11-2017 11:31

Une poupée Barbie voilée, une première

Le Groupe américain Mattel a présenté récemment une poupée Barbie en l'honneur de l’escrimeuse…
Rejoignez nous sur :
Économie

L’indice de confiance des ménages (ICM) a connu une embellie au 1er trimestre 2017. Il s’est établi à 78,2 points, au lieu de 73,5, un trimestre auparavant. Ce retour à la confiance n’a pas été enregistré depuis le deuxième trimestre de 2012.

L’indice de confiance des ménages (ICM), dont les composantes portent sur l'évolution du niveau de vie, du chômage, de l’opportunité à effectuer des achats de biens durables et de la situation financière, s’est établi à 78,2 points au 1er trimestre 2017, contre 71,6 points au premier trimestre 2016, indique le Haut-commissariat au Plan (HCP).

Le solde d’opinion, atteignant un niveau positif qu’il n’a pas enregistré depuis le deuxième trimestre de 2012. Il passe ainsi à 5,7 points, au lieu de -2,4 points le trimestre précédent et à -14,2 points une année auparavant. Toutefois, l’appréciation de l’évolution du niveau de vie durant l’année 2016 est restée négative au premier trimestre, à -12 points, au lieu de -17,5 points le trimestre précédent et de moins 22,9 points une année auparavant, relève le HCP. Globalement, sur les trimestres précédents, 42,7% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie et 30,7% une amélioration. Au cours des 12 prochains mois, 27,6% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 39% à un maintien au même niveau et 33,4% à une amélioration. S’agissant de la perception de l’évolution du chômage, 74,5% contre 9,6% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois, précise le HCP, notant que le solde d’opinion est resté négatif, à - 64,9 points, en amélioration toutefois par rapport au trimestre précédent, où il était à -66,8 points et par rapport au même trimestre de l’année précédente où il a enregistré -67,7 points.

Pour ce qui est de l’achat de biens durables, 59,5%, contre 19,5% des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables, rapporte la note, faisant savoir que le solde d’opinion relatif à cette composante est resté négatif, passant à -40 points, après avoir été de -40,2 points au premier trimestre 2016 et -43,0 points le trimestre précédent. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages