A lire aussi

18-07-2017 14:13

Casablanca : la «Rurbanisation» à grande vitesse

Problèmes de stationnement, gestion du flux du transport utilitaire, les "ferracha" qui ont…
Rejoignez nous sur :
Économie

 Le gouvernement s'est engagé dans son programme gouvernemental à institutionnaliser le dialogue social et à élaborer une charte sociale.


Cette charte sociale devra représenter «un cadre contractuel devant définir les domaines de ce dialogue, ses niveaux et la méthodologie de son exercice», a indiqué mercredi à Rabat, le ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, Mohamed Yatim.


Yatim intervenait à l’ouverture d’un séminaire international sur «Le dialogue social : Expériences comparées et enseignements pour l’avenir», organisé par le Conseil économique social et environnemental (CESE).


Mohamed Yatim a affirmé que «malgré une riche tradition que compte le Maroc dans le domaine du dialogue social, un arsenal juridique et institutionnel important, la pratique reste en deçà des attentes de tous les intervenants dans ce domaine».


Yatim a tenu à rappeler que le Maroc accorde une grande importance au dialogue social adopté comme méthodologie idéale pour faire face aux défis auxquels est confrontée l’économie nationale.


Le ministre marocain a mis en avant le dialogue social tripartite entre le gouvernement et les partenaires sociaux qui a été couronné par quatre grands accords sociaux, dont le dernier remonte au 26 avril 2011.


Le ministre a rappelé qu’il existe un autre niveau de dialogue social mené au niveau des instances tripartites prévues par le Code du travail et un troisième multipartite qui se fait au niveau du CESE.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages