A lire aussi

20-09-2017 09:35

Taqa Morocco : 20 ans, et pas une ride

Après une baisse de régime marquée l’année dernière, le producteur d’électricité national revient…
Rejoignez nous sur :
Économie

Trois jours durant, les députés devront voter les deux parties du budget ainsi que les budgets sectoriels en vue de pouvoir transférer le projet à la Chambre des conseillers pour 2e lecture. Boussaid est attendu demain sous la Coupole pour répondre aux remarques des groupes parlementaires.

Après l’examen de l’ensemble des budgets sectoriels, bouclé hier en commissions, le Projet de loi des Finances 2017 arrive aujourd’hui à la plénière. C’est ce jeudi, en effet, que le rapport de la Commission des finances et du développement économique de la Chambre des représentants sera présenté durant la séance prévue l’après-midi, et sera suivi des interventions des groupes parlementaires. Il s’agit, durant cette 1re journée des travaux, de mettre la lumière sur les intentions de vote des députés, en attendant la réponse de Mohamed Boussaid, ministre de tutelle,  programmée le vendredi, juste avant le vote de la première partie du budget et qui devra se faire article par article.

Durant la seconde journée de l’examen final du budget, les commissions sectorielles devront voter les budgets des ministères, parallèlement à la réponse du ministre des Finances aux remarques écrites émises par les députés, ainsi que les raisons de rejet des amendements lesquels seront insérés au sein du rapport final de la Commission des finances. La séance finale, programmée le samedi 13 mai, sera quant à elle consacrée à la présentation des rapports des 8 commissions. Ces rapports portent sur les amendements qui seront apportés aux budgets de onze ministères, avant de pouvoir voter la 2e partie du projet, avec la présentation des motivations du vote qui sera exprimé par les groupes.

Enfin, le vote de l’ensemble du corps de la loi des Finances 2017 devra se faire durant la même journée par les députés en vue de pouvoir transférer le budget à la 2e Chambre qui devra commencer ses travaux le 15 mai.

À rappeler que les députés ont examiné hier les budgets de trois départements que sont l’Habitat, le Tourisme et l’Équipement, alors que les trois derniers ministères qui étaient programmés avant l’entame des plénières sont le SGG, le ministère de la Famille et de l’Administration de la défense. Les dispositions incluses dans la version finale du projet indiquent que le montant des dépenses de fonctionnement devrait atteindre 187,7 MMDH, alors que les dépenses prévisionnelles de l’investissement se situent aux alentours de 98 MMDH, dont plus de 63 MMDH seront réservés aux crédits de paiement. Pour les créanciers de l’État, l’année 2017 devra leur permettre de percevoir près de 73,3 MMDH.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages