A lire aussi

29-05-2017 13:24

29-05-2017

Télécharger le PDF
Rejoignez nous sur :
Économie

Le HCP relève que 109.000 emplois ont été créés entre le premier trimestre de 2016 et celui de 2017, contre une perte de 13.000 une année auparavant.

Le marché du travail s’enrichit d’une création nette de 109.000 emplois entre fin mars 2016 et la même période de 2017. C’est ce que relève le Haut-commissariat au plan (HCP) dans sa note d'information relative aux principaux indicateurs du marché du travail au premier trimestre de 2017. Ses conclusions avancent que 62.000 de ces postes nouvellement créés ont bénéficié au milieu urbain, alors que 47.000 en été créés en milieu rural. Ventilés par secteur, celui des Services arrive en tête avec 45.000 emplois générés, suivi de l'Agriculture forêt & pêche (28.000), du BTP (20.000) et de l'Industrie & artisanat (16.000). Les emplois créés au cours de cette période ont été de 86.000 postes rémunérés (57.000 en milieu urbain et 29.000 en milieu rural) et de 23.000 postes non rémunérés (18.000 en zones rurales et 5.000 en zones urbaines). Pour ce qui est du volume de l’emploi, celui-ci est passé de 10.657.000 à 10.766.000 personnes. Le taux d’emploi a, quant à lui, reculé de 0,3 point de base au niveau national, passant de 42,7% à 42,4%. Ce taux a baissé en milieu urbain, passant de 36,9% à 36,3% (-0,6 point de base) et a augmenté en milieu rural, passant de 52,3% à 52,7% (+0,4 point de base).

Des postes dans le commerce et les services
Par secteur, ce volume d'emploi s'est accru dans les Services de 1% au niveau national (ce qui équivaut aux 45.000 postes générés), dont 19.000 dans la branche des Services personnels et domestiques, et 17.000 dans le Commerce de détail hors magasin. Selon le milieu de résidence, 33.000 postes ont été créés en milieu urbain et 12.000 en milieu rural. Aussi, les 20.000 emplois créés par le secteur des BTP ont été ventilés à raison de 14.000 en milieu urbain et 6.000 en milieu rural, correspondant à une hausse de 1,8% du volume d’emploi dans ce secteur. Les secteurs de l’Industrie et de l’Artisanat ont créé 10.000 postes en milieu urbain et 6.000 en milieu rural sur la période étudiée, provenant essentiellement de la branche du Travail du bois & Fabrication d'articles en bois avec 7.000 postes générés. Le secteur de l’Agriculture, forêt et pêche en a créés 5.000 en zones urbaines et 23.000 en zones rurales.

En revanche, le nombre de personnes en situation de chômage a augmenté de 63.000 cas en un an. Un creusement qui concerne exclusivement le milieu urbain, et qui porte l'effectif total des chômeurs à 1.296.000 personnes, pour un taux de 10,7% (contre 10,4% auparavant).

Dans le détail, ce taux est passé de 15% à 15,7% en milieu urbain, et de 4,2% à 4,1% en milieu rural. Le chômage reste élevé parmi les femmes, passant de 13,8% à 14,7%, parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, passant de 24,9% à 25,5% et parmi les diplômés, passant de 18,2% à 18,5%. Par ailleurs, la population sous-employée est passée de 1.034.000 à 1.057.000 personnes au niveau national, de 539.000 à 550.000 personnes dans les villes et de 495.000 à 507.000 à la campagne.

Le taux de sous-emploi est ainsi passé de 9,7% à 9,8% au niveau national, de 9,3% à 9,4% en milieu urbain et de 10,1% à 10,3% en milieu rural. Par sexe, le taux de sous-emploi atteint 11,1% parmi les hommes (9,4% en milieu urbain contre 13,5% en milieu rural) et 5,7% parmi les femmes (9,8% en milieu urbain contre 2,8% en milieu rural). Également, la population active âgée de 15 ans et plus a augmenté de 1,4% à 12.062.000 personnes (1,8% en milieu urbain et 0,9% en milieu rural). Pour sa part, la population en âge d’activité s’est accrue, de 1,7%. Le taux d’activité poursuit ainsi sa tendance baissière, passant de 47,6% à 47,5% sur la période étudiée.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages