A lire aussi

16-08-2017 12:47

Plus de 44 villes d’Amérique du Nord prêtes à accueillir des matchs

Le comité mixte de candidature des États-Unis, du Canada et du Mexique chargé de préparer le…
Rejoignez nous sur :
Économie

La 12e édition du SIAM se tiendra sous le thème «Agrobusiness et chaînes de valeur agricoles durables» et traitera de l'évolution du secteur agroalimentaire mondial et surtout africain.

Les nouveaux enjeux stratégiques auxquels est assujetti le secteur agroalimentaire mondial et africain en particulier, seront le point focal de la 12e édition du Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM), organisé par le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, l’association et le commissariat général du SIAM. Tenu sous le thème : «Agrobusiness et chaînes de valeur agricoles durables», le salon aura lieu du 18 au 23 avril prochains à Meknès. Il sera précédé, comme à l'accoutumée, de l'organisation des Assises nationales de l'agriculture (qui se tiendront le 17 avril) et sera érigé sur une superficie globale de 170.000 m² dont 80.000 couverts et 3.000 places de parking.

Tout a été pensé pour accueillir dans les meilleures conditions les 1.230 exposants, représentant les intérêts de 65 pays, ainsi que le million de visiteurs escomptés. Par ailleurs, cette 12e édition, initiée sous le haut patronage du roi Mohammed VI, connaîtra l'organisation d'une vingtaine de conférences thématiques, devant mener à la signature de plusieurs conventions de mise en relation (B to B). Le Maroc est considéré comme une puissance agricole macro-régionale tant à l’échelle continentale qu’auprès du bassin euro-méditerranéen. L'intérêt porté à l'évolution du marché agroalimentaire est, par conséquent, un sujet de premier ordre pour le royaume. En particulier sur le volet des risques liés à la sécurité alimentaire, ainsi que les enjeux stratégiques liés à l’agrobusiness comme modèle de développement alternatif, susceptibles d'apporter quelques points de PIB supplémentaires au pays du sud, à travers des politiques agricoles pertinentes et efficaces.

Ces perspectives ambitieuses reposent sur des programmes de mise à niveau et d’aménagement colossaux entrepris dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), dont la mise en œuvre laisse augurer des mutations sans précédent, dans la mesure où le modèle de développement basé sur l’agriculture familiale est en train d’évoluer au profit de la promotion de l’agrobusiness et de l’intégration de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur agroalimentaire, selon une démarche inclusive permettant l’accès aux marchés des petits exploitants.  Notons que l'Italie, 3e pays agricole de l'Union européenne, sera l'invitée d'honneur de cette édition. Leader de l'agriculture biologique, ce partenaire du royaume (depuis plus de 60 ans) a développé une expertise certaine dans l'identification de la qualité et de l'origine, et compte enrichir l'événement de son savoir-faire.

La coopération italienne se matérialise ainsi par l'appui à l'innovation technologique et au développement des capacités de production agricole. Dans ce sens, un mémorandum d'entente a été ratifié entre l'Agence italienne pour le commerce extérieur (ICE) et l'Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), ouvrant la voie à de nombreux volets de coopération bilatérale et à des perspectives d'évolution des plus intéressantes. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages