A lire aussi

21-03-2017 11:40

Décharge de Tamellast à Agadir : Les eaux souterraines et superficielles analysées

Bien que les résultats préliminaires écartent le scénario de contamination de la nappe phréatique,…
Rejoignez nous sur :
Économie

Pour la première fois, la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) affirme réaliser l’exploit de traiter tous les dossiers de maladie au dernier jour de l’année 2016. Un total de 1.380.000 dossiers traités pour un montant de 920 MDH de remboursement.

Les nouvelles données, publiées par la MGPAP, confirment l’élan réalisé au cours de l’année écoulée en matière de cadence de traitement des dossiers médicaux qui lui ont été présentés par ses adhérents. Les nouvelles performances ont été réalisées au double niveau central et régional et devront assurer une plus grande fluidité dans le traitement des dossiers au cours de cette année 2017. «La MGPAP réussit, pour la première fois, à traiter tous les dossiers de maladie au dernier jour de l’année 2016», indique la MGPAP, dans un communiqué, qui ajoute que cet exploit, inégalé auparavant, a été atteint après la mobilisation de 75 employés de la mutuelle tout au long de la journée du samedi 31 décembre.

La mission consistait essentiellement à tracer tous les dossiers reçus par courrier postal et procéder par la suite à la liquidation de l’ensemble des dossiers tracés le vendredi 30 décembre. «En chiffres, indique la MGPAP au sujet de ce seuil record de traitement, qui a été atteint, que «les dossiers traités au cours de l’année 2016 sont au nombre de 1.380.000 qui totalisent un montant de 920 MDH».

Pour les délégations régionales, le même esprit de mobilisation a régné jusqu’au dernier jour de l’année écoulée. Ainsi au niveau de la capitale, 38 employés ont pu liquider 4.442 dossiers de maladie, alors que d’autres agents ont été chargés de la traçabilité de 600 autres dossiers durant le même laps de temps. Les villes de Témara et Salé ont totalisé, quant à elles, 1.168 dossiers à traiter avant la fin de l’année. D’autres données de la MGPAP montrent que les autres délégations régionales ont pu travailler durant la journée du 31 décembre sur un total de 2.162 dossiers, dont 900 uniquement à Kénitra, alors que les villes de Casablanca, Tanger et Fès ont vu une moyenne de traitement de 90 dossiers par ville.

Enfin, et depuis 2009, la mutuelle indique qu’elle a réussi à augmenter le nombre des dossiers qui ont été traités pour passer de 560.000 à 1.200.000 dossiers de maladie.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages