A lire aussi

23-05-2017 18:10

Le kamikaze de l'attentat de Manchester identifié

Le kamikaze qui a causé un carnage dans la salle de concert de Manchester Arena a été identifié par…
Rejoignez nous sur :
Économie

Dans l’Indice global de l’entreprenariat 2017, le Maroc est classé au 70e rang, avec un score de 26%. Dans la région Mena, le royaume occupe la onzième place devant l’Algérie et l’Égypte et derrière la Tunisie.

Dans le domaine de l’entreprenariat, le Maroc a encore du chemin à parcourir. Selon l’édition 2017 de l’Indice global de l’entreprenariat (GEI), publié récemment par le Global Entrepreneurship Development Institute (GEDI), organisme qui met la lumière sur le lien entre l’entrepreneuriat, le développement économique et la prospérité, le Maroc s'est classé 70e sur 137 pays, avec un score global de 26%. Si, dans le Mena, le royaume devance l’Algérie et l’Égypte, respectivement 73e et 81e dans le classement global du GEI, il n’est qu’onzième dans cette région, derrière la Tunisie, 42e mondialement et 8e dans la région Mena, avec un score GEI de 41%. À quatre longueurs du dernier de la liste des quinze pays sondés en Afrique du Nord et Moyen-Orient, la position du Maroc n’est pas à envier. En se basant sur les données de l’année 2015, le GEDI a également conclu que le Maroc pourrait améliorer ses conditions d’entreprenariat de 10%, ce qui serait à même d’apporter 86 milliards de dollars à l’économie nationale. Sur l’ensemble des secteurs sondés, le secteur le plus performant reste «l’innovation des processus», alors que c’est dans le domaine de la compétitivité que le Maroc devra faire plus d'efforts.

Spécificités structurelles du Mena
En matière d'entrepreneuriat, le Mena est plus développé que l’Afrique subsaharienne, avec un score régional moyen GEI deux fois plus élevé, et la moitié des pays classés dans le top 50 mondial. Il est à noter que les Émirats Arabes Unis et le Qatar sont les plus performants dans la région, selon le classement GEI. En bas de l’échelle, les plus faibles scores appartiennent à l’Égypte, l’Iran et la Libye. Par ailleurs, la région Mena est caractérisée par une grande diversité structurelle et conjoncturelle. En effet, plusieurs pays de la région sont très bien classés sur l’échelle de la richesse, tenant compte du PIB par habitant. En dehors de ces pays, producteurs de pétrole, cette région comprend également plusieurs économies de faible revenu, dont certaines peinent à sortir leur épingle du jeu après le printemps arabe.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages