A lire aussi

Rejoignez nous sur :
Économie

 

 

Les flux d'investissements directs étrangers (IDE) en provenance des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont atteint 10,8 MMDH en 2015, selon le rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de Finances (PLF) 2017.

La part des flux en provenance du CCG dans l'ensemble des IDE entrant au Maroc est ainsi passée à 28% en 2015, indique le rapport publié récemment par le ministère de l’Économie et des finances. Et de préciser que le total cumulé a atteint 68,9 MMDH entre 2005 et 2015, représentant 19,6% des IDE totaux reçus par le Maroc durant la même période.

Selon le rapport, ces investissements sont essentiellement originaires des Émirats arabes unis avec 57,4% des flux et de l'Arabie saoudite avec 19,2%. Ils sont destinés notamment aux secteurs du tourisme, de l'immobilier et de l'énergie.

Par ailleurs, les transferts des Marocains résidant dans les pays du Golfe sont en hausse de plus de 6% en 2015, atteignant 11,1 MMDH contre seulement 2,5 MMDH en 2005, relève le document. Leur poids dans le total des transferts des MRE dépasse 18% en 2015 contre moins de 6% entre 2001 et 2007.

De même, les exportations vers ces pays ont connu en 2015 une augmentation significative de 27,6% pour atteindre 2,2 MMDH. L'Arabie saoudite reste de loin le premier client du Maroc dans la région avec 1,2 MMDH d'achat et une part de 53,4% du total des exportations du royaume vers le CCG.

De leur côté, les importations en provenance des pays du CCG ont fortement reculé en 2015 pour se situer à 16,9 MMDH contre 27 MMDH en 2014, soit une baisse de 37,1%, relève le rapport. Elles représentent en effet 5,3% des importations totales du Maroc contre 6,7% en 2014.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages