A lire aussi

19-07-2019 09:46

La version de Mezouar sur les démissions à la CGEM

Dans un point-presse tenu hier au siège de la CGEM, Salaheddine Mezouar est revenu sur la vague de…
Rejoignez nous sur :
Économie

Les conventions relatives au financement des salons régionaux de l’artisanat viennent d’être actées. La ministre de l’Artisanat, Fatima Marouane, a également procédé au lancement officiel du programme-modèle de sessions de formations dans les domaines de la commercialisation et des techniques de vente au profit des mono-artisans, associations, coopératives et entreprises du secteur.

Douze salons de l’artisanat pour les 12 régions du royaume. Voici la promesse de la ministre de l’Artisanat et de l'économie sociale et solidaire, Fatima Marouane. La ministre vient de signer les conventions relatives au financement des salons régionaux d'artisanat et le lancement officiel du programme-modèle de sessions de formations dans les domaines de la commercialisation et des techniques de vente au profit des mono-artisans, associations, coopératives et entreprises du secteur. La cérémonie, qui s’est déroulée lundi dernier à Rabat, a porté sur la régularisation, la gestion et le financement des salons régionaux, ainsi que sur la détermination des obligations réciproques de chaque partie.

Ces conventions portent essentiellement sur l'organisation de salons dans toutes les régions du royaume, afin d'augmenter les revenus des artisans, améliorer leur niveau de vie et créer des opportunités de commercialisation et de vente du produit artisanal au niveau local, tout en tenant compte de l'approche genre, en incluant les femmes à hauteur de 30%, les artisans ruraux et les coopératives à hauteur de 20% chaque.

Rappelons que le nombre de participants aux salons régionaux, organisés pour le titre de l'année 2015, a dépassé 2.092 bénéficiaires sur une superficie de 54.859 m². Les bénéficiaires étaient issus de différentes catégories d'artisanats et de milieux ruraux et urbains.

Pour ce qui est des sessions de formation, qui comptent plus de 100 bénéficiaires, elles concernent l'ensemble des catégories opérant dans le secteur qui disposent des compétences professionnelles et d'un produit de qualité mais qui manquent de connaissances et d'expertise en matière de techniques de vente. Dans le cadre du bilan de la Vision 2015, le chiffre d'affaires du secteur a atteint 21,8 MMDH à fin 2014, tandis que le nombre de lauréats des formations assurées par les établissements du secteur, s'est élevé à 30.000. Les entreprises créées dans le secteur de l'artisanat ont été au nombre de 800 unités.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages