A lire aussi

17-09-2019 10:56

Hajj Mohammed Mesfioui, le boucher de Marrakech

Des dangereux serials killers qui ont marqué l’histoire du Maroc, Hajj Mesfioui Mohammed qui a sévi…
Rejoignez nous sur :
Dernière minute

Ce mercredi, à Rabat, un projet relatif à la réintégration des jeunes détenus et à la lutte contre la violence a été signé par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), l’ambassade du Japon au Maroc et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). S’étalant sur une année, ce projet est intégralement financé par le gouvernement du Japon à hauteur de 446.040 USD. À noter que le projet global a déjà bénéficié d’un premier financement du gouvernement du Japon, en mars 2016, d’un montant de 864.000 USD.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages