Imprimer
Affichages : 660

L’Agence nationale des ports a lancé les travaux de la mise en place d’un 5e scanner destiné au contrôle des marchandises. Le département de tutelle indique que cette action découle d’une décision du comité local de sûreté du port de Casablanca visant la simplification des processus portuaires via l’optimisation des fi les d’attente des camions et l’affectation des moyens humains pour une gestion optimale des flux.