A lire aussi

22-04-2019 11:57

Gouvernement. À mi-mandat, les défis restent considérables

Le chef de gouvernement s’apprête à livrer le bilan du gouvernement à mi-mandat au Parlement…
Rejoignez nous sur :
Dernière minute

La participation des familles marocaines dans le financement de l’enseignement est très élevée par rapport à d’autres pays. Elle s’élève à 25 % contre moins de 5 % pour les collectivités territoriales. Les tarifs pratiqués par le secteur privé sont pointés du doigt. Le ministre de tutelle Said Amzazi vient encore fois d’être interpellé sur cette question qui ne pourra être résolue qu’après l’adoption du projet de loi-cadre de l’éducation. Ce projet stipule la nécessité d’adopter un texte réglementaire ayant trait aux frais de scolarité dans les écoles privées. Le ministère de l’Éducation nationale prépare une grille de critères qui vont permettre de classer les écoles en vue d’adapter les tarifs à la qualité des prestations offertes.

Groupe Crédit Agricole du Maroc, Partenaire officiel du SIAM depuis 14 ans

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages