A lire aussi

17-07-2019 10:01

Sacré Maroc (13)

Image par défaut
Il y a à peine vingt ans, le monde rural était presque enclavé, électriquement parlant. Un mode de…
Rejoignez nous sur :
Dernière minute

 

Depuis la mise en place du Portail national unifié de la gestion des plaintes en janvier 2018 et jusqu’à fin septembre 2019, ce sont 4.348 plaintes qui ont été adressées au portail, ce qui représente un chiffre dérisoire par rapport à la vocation de centralisation qui a été dévolue à cet outil. La procédure qui a été décrétée par l’État exige que toutes les plaintes devront être informatisées et passées par le portail national des services publics. En plus des administrations, les collectivités territoriales et les entreprises publiques entrent dans le champ d’action du nouveau décret ainsi que les personnes qui exercent des prérogatives de puissance publique. La mise en place des nouvelles mesures ne devra pas suspendre les autres moyens qui sont prévus par la loi, notamment le médiateur.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages