A lire aussi

20-05-2019 11:21

Traite humaine. Arrestation d'un ressortissant malien à Assilah

Les éléments de police au commissariat d'Assilah, ont arrêté, dimanche soir, sur la base…
Rejoignez nous sur :
Dernière minute

La police judiciaire de Tanger enquête actuellement sur une affaire qui risque de faire couler beaucoup d’encre. Les héritiers d’un lord anglais, membre d’une branche cadette de la famille royale britannique, auraient déposé une requête auprès du président du ministère public, Mohamed Abdennabaoui, procureur général près la Cour de cassation. La cause? Des biens immobiliers auraient fait l’objet de spoliation immobilière, rendue possible grâce à un réseau d’avocats et de notaires véreux. À l’heure où nous mettons sous presse, la police judiciaire avait entendu les plaignants et attendait toujours les réponses du secrétariat-greffe du tribunal et du conservateur de Tanger sur les situations juridiques des biens en question. Affaire à suivre… 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages