A lire aussi

17-10-2017 09:07

Dette du Trésor : L’encours s’élève à 687 MMDH à fin septembre

À quelques heures du dépôt, au Parlement, du projet de loi de Finances 2018, le suspense reste…
Rejoignez nous sur :
Dernière minute

Moody’s analyse l’exposition aux risques de crédit en Afrique sur les plus importantes banques marocaines, représentant près du deux tiers des actifs bancaires du Maroc (Attijariwafa bank, BCP et BMCE). L’agence de notation souligne que «Les trois banques affichent des niveaux élevés de créances douteuses». Mais Moody's «s'attend à ce que la performance des prêts se stabilise dans les 12 à 18 prochains mois pour ces trois panafricaines, et ce à mesure que l'économie marocaine se renforce et que les banques s'améliorent dans la gestion des risques dans leurs filiales étrangères». Une analyse qui rompt avec le discours alarmiste de l’agence de notation Fitch Ratings. Pour celle-ci, les banques marocaines qui acquièrent des entités dans des pays aux notes souveraines inférieures à celle du royaume s’exposent aux risques de défaut sur les obligations des gouvernements locaux, que leurs filiales détiennent souvent.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages