A lire aussi

23-07-2019 10:54

Enseignement. Ligne de fracture au sein du PJD

Le projet de loi-cadre sur l’enseignement a fait resurgir les tensions internes au sein du parti…
Rejoignez nous sur :
Dernière minute

C’est hier que la cérémonie d’installation des membres du Conseil national des droits de l’Homme devrait avoir lieu au siège du conseil. Il s’agit des membres qui ont été nommés par le roi, le Conseil supérieur de l’autorité judiciaire, les deux chambres du Parlement et les membres représentant le médiateur et le conseil des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Un communiqué du conseil indique que la nouvelle composition du conseil reflète la diversité de la société marocaine et «ouvre de nouvelles perspectives pour le mandat du conseil dans le cadre des choix immuables de l’État marocain».

Dans le cadre de la poursuite du processus de dématérialisation et d’amélioration de la qualité du service rendu, la Direction générale des impôts (DGI) a lancé un nouveau télé-service, permettant aux adhérents aux services des impôts en ligne (SIMPL) d’éditer des états de synthèse, conformes aux déclarations souscrites du résultat fiscal. Ce service est accessible à travers l’espace SIMPL-IS sur le web. La DGI note que les états de synthèse récupérés comportent une référence permettant de s’assurer sur le portail de la DGI (www.tax.gov.ma) de l’intégrité des informations qui y figurent. 

Les premiers pèlerins marocains ont commencé à s’installer dans les hôtels qui leur sont réservés. Le département des Habous et des affaires islamiques indique que le nombre de vols quotidiens est passé de 2 à 3, et 150 encadrants supplémentaires feront partie de la délégation marocaine. Pour ce qui est de la durée de séjour, elle ne dépassera pas 30 jours pour chaque pèlerin.

Au terme du premier semestre 2019, le nombre de crédits garantis octroyés aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) s’est hissé à 12.500, affichant ainsi une hausse spectaculaire de 196% par rapport à la même période un an auparavant. Selon la Caisse centrale de garantie (CCG), ce chiffre dépasse ce qui a été réalisé sur l’ensemble de l’année 2018. Pour ce qui est du volume des garanties accordées aux TPME, il a, pour sa part, grimpé de 33% à 6,24 MMDH, correspondant à un volume de crédits de près de 11 MMDH, soit une hausse de 22% par rapport au premier semestre 2018. D’après la CCG, cette performance s’attribue au bon comportement des produits «Damane Express» (+126%), «Damane Istitmar» (+22%) et Damane Atassyir (21%). Les principaux secteurs bénéficiaires de la garantie de la CCG relèvent du commerce/distribution, de l’industrie et du Bâtiment et travaux publics (BTP).

Lors de la plénière d’hier, les députés devaient valider la version finale du projet de loi 50-17 relatif à l’exercice des activités artisanales. Composée de 39 dispositions, la version finale instaure la couverture sociale prévue par l’article 25 du projet, ainsi que des programmes visant le soutien aux coopératives. La nouvelle loi cite le soutien technique, la participation aux foires, la commercialisation des produits d’artisanat ainsi que la localisation dans les zones d’activité qui seront aménagées. Le projet de loi fixe à 6 ans le mandat des présidents des instances provinciales et régionales, renouvelable une seule fois.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO