A lire aussi

16-10-2018 09:47

Fès. La commune cherche gestionnaire pour la gare routière

Le Conseil communal de la ville de Fès veut mettre fin au désordre et à l’anarchie de la gare…
Rejoignez nous sur :
Credit Agricole Fellah Trade
Décryptages / Focus

Cette année l'Aïd Al Adha devrait  être célébré le 20 août. Période qui tombe pile-poil entre le retour des grandes vacances et la préparation de la  rentrée scolaire. Mais la sacralité de cette fête fait que les ménages restent soucieux de trouver le moyen de financer leur mouton. Ce qui représente une véritable opportunité pour les sociétés de crédit à la consommation, qui réalisent généralement un pic de vente en cette période. Celles-ci affûtent leurs offres pour attirer un maximum de clients. Octroi rapide de crédits, traitement de dossiers rapide par téléphone et par mail, intérêts nuls.... sont autant d'arguments pour stimuler la demande. Surtout si cette année, les éleveurs tablent sur une hausse des prix du mouton. Le prix du foin aurait considérablement grimpé même si les pâturages étaient bien fournis cette année grâce à une bonne pluviométrie. Les spéculations fusent. Le prix des moutons pourrait démarrer à 2.500 DH.

Pour séduire les clients, les sociétés de crédit à la consommation incluent dans leur offre une pléthore de cadeaux. Leur choix se porte souvent sur des lots d'électroménager (frigos, cuisinières, congélateurs…). Par contre, le cadeau ne serait pas automatique. Or, pour d'autres établissements, le souci est de se rapprocher au maximum des attentes du client. Une sorte d’«éthique», pour ne pas grever davantage les budgets particulièrement serrés après les «saignées» du Ramadan et des grandes vacances et celle tant redoutée de la rentrée scolaire. Il faut noter que les sociétés de crédit, aujourd’hui, laissent même au client le choix d’établir son propre montant des mensualités, selon ses engagements et disponibilités.  À tous les guichets, le montant des formules proposées à cette occasion par les sociétés de crédit, varie entre 3.000 et 5.000 DH sur une période qui tourne autour de 10 mois. C’est ce qui fait ressortir une mensualité de 300 à 500 DH le mois, sans la prise en compte des frais d’assurances.

En fonction de la somme sollicitée, les frais de dossiers démarrent à partir de 180 DH et peuvent aller jusqu’à 500 DH, étalés sur toute la durée du prêt. À cela, s’ajoutent des frais d’assurance qui sont réglés mensuellement. Par ailleurs, le mouton est devenu un véritable produit d'appel pour booster les ventes de l’électroménager. Selon les professionnels de la place, environ 40% des ventes annuelles se font pendant les 2-3 semaines qui précèdent l'Aïd, notamment le rayon froid (frigos et congélateurs) dont les ventes explosent à cette occasion. À ce stade, distributeurs, revendeurs et grandes surfaces ne lésinent pas sur les moyens pour attirer le maximum de clients. De grandes opérations de promotion sont lancées : prix spéciaux, tombolas, cadeaux et crédits gratuits. Pour convaincre, des revendeurs offrent également l'installation et la livraison gratuites. Un créneau sur lequel les sociétés de financement se placent également en cette période de grandes promotions, puisque plus des 2/3 des ventes sont réalisées à crédit. Ainsi, les spécialistes de l'électroménager et les grandes surfaces renforcent leur partenariat avec des organismes de crédit de la place afin de proposer des formules attractives. Dans la majorité des cas, les offres sont gratuites. Les procédures sont simplifiées au maximum et le délai de réponse est quasi-instantané. 


Dalila Elhassar
Directeur de communication et marketing Sofac / Crediz by SOFAC

Les Inspirations ÉCO : Vous venez de lancer une nouvelle offre fortement axée sur le digital. Quelles en sont les spécificités ?
Dalila Elhassar : Il ne s’agit pas d’une simple offre de crédit sur le net. Nous avons lancé Crediz, une plateforme digitale qui dématérialise entièrement le process du crédit à la consommation, couvrant toute la chaine de valeur du traitement des dossiers et permettant à nos clients d’obtenir un accord de principe en temps réel et un accord définitif dans la journée. Crediz c’est avant tout une grande première dans le marché du crédit à la consommation, la demande émanant de ce secteur est de plus en plus forte et représente une composante essentielle du contexte économique de la demande intérieure. Nous nous devions de répondre à cette demande de manière optimale en mettant en place cette innovation technologique permettant au client de Crediz de ne plus souffrir des contraintes de délais et des contraintes géographiques , il devient son propre chargé de clientèle via son PC, sa tablette et son smartphone. Il a aussi accès via «My crediz» à un espace personnalisé et sécurisé lui permettant de suivre l’évolution de ses demandes et d’accéder à l’ensemble des services après vente disponibles habituellement en agence et ce sans avoir à se déplacer.

Pour quelles catégories de clients cette plateforme a-t-elle été étudiée ?
Le public de CREDIZ est très large. On retrouve aussi bien des fonctionnaires, des cadres, des jeunes actifs ou encore des retraités. Le principe étant d’être éligible au crédit, Crediz by SOFAC bien que digital se veut responsable, nous accompagnons nos clients vers la concrétisation de leurs projets en leur facilitant l’accès au crédit via l’allègement des procédures tout en respectant toujours leur capacités de financement, un conseiller est d’ailleurs continuellement disponible en ligne pour mieux répondre aux questions éventuelles de l’utilisateur et le guider vers le meilleur financement possible.

Quid de la campagne de communication ?
L’axe de communication est plutôt audacieux et illustre parfaitement la volonté d’installer le premier organisme de crédit à la consommation entièrement en ligne. La créa s’est voulu volontairement «positivement décalée» à l’image de ce nouveau produit marquant ainsi une nouvelle manière de consommer du crédit. Il s’agit d’une campagne d’envergure à 360°. Crediz by sofac était présente sur tous les médias ces derniers temps . Il y a eu la saga TV Crediz dont la première saison se compose de deux films diffusés au cinéma à la TV et aussi sur le net, de l’affichage dans l’ensemble des grandes villes du royaume, une présence radio et presse, un évènement RP d’envergure, une présence dans les malls et enfin un relais sur le digital qui est surtout alimenté par les consommateurs eux-mêmes et par le retour positif des utilisateurs. Ce n’est évidemment que le début, nous sommes toujours en période de lancement .

Comment se présentent les premières retombées ?
Il s’agit d’un pari ambitieux pour SOFAC qui a investit en premier le terrain du digital en imposant une nouvelle marque et une nouvelle manière de consommer du crédit. Les caractéristiques de Crediz (simulations de crédit avec un pre-scoring en temps réel, uploade des documents, obtention d’un accord définitif, suivi en temps réel de la demande de crédit et de l’évolution des crédits en cours…) ont permis d'établir un rapport interactif avec nos clients qui sont aujourd’hui nos principaux prescripteurs dans la mesure ou ils partagent leur expérience positive notamment via les réseaux sociaux. Ainsi, deux mois après le lancement de Crediz, les premières retombées ont dépassé nos objectifs. Ce premier bilan positif conforte notre engagement à innover continuellement pour mieux répondre à la demande de nos clients  

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages