A lire aussi

13-01-2020 20:05

Nador. Un homme de 27 ans décède en garde à vue

L'homme était âgé de 27 ans et connu des services de police. Selon le district de la sûreté de la…
Rejoignez nous sur :
Culture

Résultat de recherche d'images pour "fifm leseco"

 

Près de 105.000 festivaliers ont assisté aux différentes projections et activités de la 18ème édition du Festival International du Film de Marrakech (FIFM), dont le rideau est tombé, samedi soir, au Palais des congrès de la Cité ocre, avec la remise du Grand Prix "Etoile d'Or" au long-métrage colombien "Valley of Souls" (Tantas Almas) de son réalisateur Nicolas Rincon Gille.

Cette édition forte, sous le signe de la diversité, de l’engagement et de la liberté, a permis à un très large public d'aller à la rencontre de différentes expressions cinématographiques issues des cinq continents, confirmant ainsi la popularité et la pertinence de ce rendez-vous artistique majeur. L'engouement du grand public pour les différentes sections du Festival n'a d’ailleurs pas faibli durant les neuf jours de l’événement et ce, dès les premières projections du matin. Cinéphiles, étudiants, touristes et grand public sont allés à la rencontre d’œuvres originales du monde entier.

Cette 18ème édition a été notamment marquée par l'hommage rendu à quatre grands noms du cinéma marocain et international. L’immense acteur, réalisateur et producteur américain Robert Redford a reçu l’Etoile d’Or du Festival des mains de l’actrice Chiara Mastroianni et de la réalisatrice Rebecca Zlotowski, devant une salle archi-comble, émue aux larmes et qui a longuement applaudi, debout, ce grand artiste.

Mêlant humilité et humour, le cinéaste français Bertrand Tavernier a affirmé, lors de sa cérémonie d’hommage, que "le Festival de Marrakech permet d’ouvrir des fenêtres sur le monde et de transgresser les frontières". La star indienne Priyanka Chopra Jonas a, pour sa part, eu droit à un hommage populaire sur la place Jemaâ El Fna, au milieu de ses fans venus par milliers l’acclamer durant une soirée restée mémorable. Autre moment fort de cette édition, le vibrant hommage rendu à l’icône marocaine Mouna Fettou. Un hommage que l’actrice a souhaité dédier à "toutes les actrices et les femmes marocaines".

Le 18ème Festival International du Film de Marrakech a, par ailleurs, été émaillé de plusieurs temps forts et de moments puissants d’échange, d’émotion et de découverte. 
Le ton était d’ailleurs donné dès la soirée d’ouverture où le Festival a salué la mémoire de Feus Amina Rachid et Abdellah Chaqroun. Leurs fauteuils au sein du Palais des Congrès de Marrakech sont ainsi restés vides durant toute la soirée en signe de reconnaissance et de respect à ces deux amis du Festival et véritables monuments du cinéma, de la télévision et de la création au Maroc.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages