A lire aussi

13-12-2019 09:09

R&D Maroc- Université Hassan II: Un partenariat pour la valorisation des résultats de la recherche

Une convention de partenariat a été signée, jeudi à Casablanca, entre l'Association marocaine pour…
Rejoignez nous sur :
Culture

Bernard Pivot, qui était à la tête de l’Académie Goncourt, qu’il  avait rejoint en 2004 et en avait pris la tête en 2014 annonce, son départ à la fin du mois. 

Le journaliste de 84 ans souhaite « retrouver un libre et plein usage de son temps » selon un communiqué de l’Académie Goncourt. Pivot, qui avait rejoint le cénacle littéraire en 2004, est  le premier non-écrivain à siéger au sein de l’académie qui décerne chaque année le plus prestigieux des prix littéraires français. Il en occupait le poste de président depuis cinq ans.

Bernard Pivot faisait parti de ceux qui se sont battus pour une plus grande transparence dans le « jeu » du prix littéraire, permettant ainsi la mise en place de nouvelles règles, comme la fin du vote à distance, l’instauration de sanctions en cas d’absences répétées ou encore l’impossibilité d’être juré et d’occuper un poste au sein d’une maison d’éditions. Le journaliste a par ailleurs œuvré au sein de l’académie à la défense la langue française.

Cette année, le prix Goncourt a récompensé le romancier Jean-Paul Dubois pour Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages