A lire aussi

10-12-2019 16:37

Connaissez-vous (vraiment) la Déclaration des Droits de l’Homme ?

La reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs…
Rejoignez nous sur :
Culture

 

Interrogé par le critique de cinéma Peter Travers, le réalisateur déconseille fortement aux spectateurs de regarder ses films sur de petits écrans. 

«Si vous souhaitez voir l’un de mes films, ou la plupart des films d’ailleurs, je vous suggérerais de ne pas le regarder sur un téléphone. Sur un Ipad à la rigueur. J’ai fait des films pour la télévision et pour le cinéma. Mais jamais pour un téléphone. Je ne sais pas comment faire ça. J’aimerais savoir comment faire mais je n’en sais rien», a déclaré Martin Scorsese au critique de cinéma Peter Travers sur sa chaîne Youtube, Popcorn.

Interrogé sur sa nouvelle épopée de 3h30 The Irishman , sorti sur Netflix mercredi dernier, le réalisateur new yorkais a jugé bon de prodiguer ce conseil. Sur la longueur exceptionnelle du film, il invite les spectateurs à réunir toutes les conditions favorables pour un bon visionnage: «Chez vous, je pense que vous pouvez le regarder en une soirée, ou en un après-midi; en sachant que vous ne consulterez pas votre téléphone ou que vous n’allez pas vous lever toutes les cinq minutes, ça peut fonctionner.»

Autour de 175 millions de dollars de budget, 117 lieux de tournage différents, 309 scènes distinctes, une distribution exceptionnelle, un film de près de 3h30, c’est l’une des productions les plus ambitieuses de la carrière du metteur en scène new-yorkais, qui en compte pourtant beaucoup.

Le film met en scène l’ancien homme de main, Frank Sheeran (Robert De Niro) qui raconte avoir tué plus de 25 personnes sur ordre du chef mafieux Russell Bufalino (Joe Pesci) et du patron du syndicat des chauffeurs routiers, Jimmy Hoffa (Al Pacino) - qui disparut en 1975 sans laisser de traces. Frank se souvient et passe ses actions au crible de la moralité. Le film est donc un ample retour en arrière, offrant un panorama des liaisons dangereuses entre politique, syndicalisme et crime organisé.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages