A lire aussi

22-07-2019 00:40

Tanger. 20 blessés à cause de l'écroulement d'un manège

Le bras métallique d'une attraction s'est brisé en deux et la nacelle qu'il balançait s'est…
Rejoignez nous sur :
Culture
 
 
Entre les concerts de David Guetta, Lartiste et Kery James: Mawazine comme si vous y étiez...
 
Ce weekend la saison des festivals a commencé de la meilleure des manières. Il faut dire que pour sa 18e édition, le Festival Mawazine- Rythmes du monde avait mis la barre très haute, avec un line-up qui s’annonçait particulièrement explosif. Et les trois premiers jours ont fait l’honneur à la réputation de l’événement. Entre les performances de Lartiste, David Guetta, Bigflo & Oli, Myriam Fares et Dadju... Voici, en images, ce qui s’est passé ce weekend.
 
David Mawazine
Duo
Mawazine
Mawazine
Mawazine
Miryam Faris
Public Mawazine
Samedi 22 juin
Tête d’affiche du samedi, David Guetta avait ouvert, devant une foule exceptionnelle, les festivités de la seconde journée du festival. Sur la scène de l’OLM Souissi, la superstar de la musique électronique avait livré un show magistral, offrant, le temps d’un concert haut en couleur et en émotion, un voyage musical inédit au cœur des musiques électroniques.
 
La première partie de la soirée a elle aussi été un grand moment. Lartiste a enflammé la scène d’OLM Souissi et n’a pas d’ailleurs hésité à inviter, sur scène, le rappeur marocain 7ari.
 
Dimanche 23 juin
À l’OLM Souissi, le duo frenchy, Bigflo et Oli a mis le feu devant une foule électrique. Les deux frères toulousains Florian et Olivio ont entonné tous les tubes qui ont hissé la formation au rang des groupes incontournables du hip-hop hexagonal. Sur la scène internationale, une autre performance a été particulièrement applaudie avec le concert de Dadju. Le frère du célèbre chanteur Maître Gims a livré un show exceptionnel largement ovationné par les festivaliers.
 
De la même manière, la reine de la scène, la chanteuse Myriam Fares était au centre d’un autre temps fort de la soirée. À l’espace Nahda, la star libanaise a interprété un mix de chansons arabes, revisitant avec succès un répertoire à la fois populaire et moderne pour le plus grand plaisir de ses fans venus nombreux.
 
Finalement, impossible de passer à côté de la performance de Kery James au Bouregreg. La figure du rap francophone a été adoubée par la foule. À coups de chansons sans concessions, le militant de la première heure a produit un rap militant qui a littéralement scotché l’audience. Une voix et une conscience dont le public se souviendra longtemps.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages