A lire aussi

10-12-2018 18:15

L’Espagne veut renforcer la coopération en matière de sauvetage maritime

“Le Maroc ne détient pas la clé de l’immigration car empêcher l’immigration à 100%…
Rejoignez nous sur :
Culture

Les artistes peintres marocains Latifa Mazhar et Ali Braim exposent leurs œuvres au Musée des maîtres et artisans du Québec à Montréal dans le cadre de l'exposition "Les jumeaux du Cari".

Montée en collaboration avec le Centre d'accueil et de référence sociale et économique pour immigrants de Saint-Laurent (CARI St-Laurent), cette exposition a pour but de faciliter l'intégration professionnelle des artistes immigrants.

Approché par la MAP, alors qu'il réalisait une œuvre devant les visiteurs du musée, l'artiste Ali Braim a affirmé que sa passion pour l'art est innée. "Je dessine depuis mon enfance. A 15 ans, mon professeur au lycée m’a conseillé de suivre des cours d’arts plastiques. J’ai commencé par le classique, comme tous les peintres avant de passer par plusieurs écoles", a-t-il dit.

Cet artiste peintre, qui compte à son actif plusieurs expositions individuelles et collectives au Maroc, présente un style artistique qui tend vers la figuration et la représentation de sites historiques, avec une abstraction des formes.

"A mon arrivée au Québec en 2006, j'ai fait une exposition puis j’ai arrêté. Ça fait deux ou trois ans que j'ai renoué avec ma passion", a indiqué Ali, tout en assurant qu'aujourd'hui il se considère comme un impressionniste autodidacte. "J’essaie de faire bouger les choses par la forme, le geste et les couleurs. Je réalise aussi des portraits. Je suis toujours en quête de quelque chose …", a-t-il confié.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages