A lire aussi

13-11-2018 16:29

El Othmani : Le Maroc mobilisé pour la sécurité routière en Afrique

r Le Maroc est mobilisé, en vue de coopérer avec ses partenaires africains, pour relever le défi de…
Rejoignez nous sur :
Culture
 
L’exposition ‘‘Photographie de rue - Vision du Maroc’’, du photographe espagnol, Pedro Orihuela, a été inaugurée mercredi soir à l’Institut Cervantès de Fès. Dans ce projet de photographie de rue de Pedro Orihuela, qui est installé au Maroc, chaque photo raconte une histoire. La sensibilité du photographe à capturer la vie de la ville marocaine se reflète dans des images prises avec le désir de transmettre toute la beauté en un instant.

Pedro Orihuela Orellana, qui est à la fois architecte et photographe, s'intéresse à montrer la vie des gens au quotidien et la simplicité dans la façon de faire les choses, dans un monde de plus en plus complexe. Ses photos sont, selon lui, le résultat de l'impact provoqué par la réalité qui l'entoure. Sa relation avec la photographie est alors ‘‘constante et passionnée’’.

Dans ses projets personnels, la photographie devient un moyen de partager des sensations plutôt que des images. ‘‘À travers ses photographies, Pedro Orihuela capte les sensations de la vie quotidienne au Maroc’’, a déclaré Oscar Pujol Riembau, directeur de l’Institut Cervantès de Fès.

Ce sont, à ses yeux, des photographies hyperréalistes qui révèlent l’intensité du moment où la photo est prise.

En photographiant des visages de gens ordinaires dans les rues de villes, comme Marrakech, Rabat ou Casablanca, l’artiste veut, avant tout, susciter des émotions, des sensations, a-t-il poursuivi.

Pedro Orihuela Orellana a étudié la photographie à l'Université de Séville en même temps qu'il étudiait l'architecture. Il a collaboré en tant que photographe avec plusieurs magazines espagnols.
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages