A lire aussi

14-11-2018 12:32

"Les hommes meurent, mais ne tombent pas" bientôt à Rabat

La pièce de théâtre chorégraphique "Les hommes meurent, mais ne tombent pas", adaptée de la suite…
Rejoignez nous sur :
Culture

 

Bilal Hajji The Chef, fondateur du label de musique B-Magnitvde

Bilal Hajji alias The Chef vient de créer B-Magnitvde, un label de musique 100% marocain pour accompagner et soutenir la création musicale locale. Auteur, compositeur et producteur, il a collaboré avec Jennifer Lopez, Pitbull, Enrique Iglesias, Nicole Scherzinger, Akon, One Direction, Nicki Minaj, Khaled ou encore Lady Gaga.   Rencontre avec celui qui souhaite participer à la création d’une industrie musicale au Maroc.

Les Inspirations ÉCO : Comment est née l'idée de créer un label musical au Maroc ?
Bilal Hajji : Nous partons d’abord du constat que l’industrie de la musique connaît un nouvel élan grâce notamment au développement des plateformes digitales et du streaming vidéo. Pour illustrer cela, ci-après quelques chiffres très parlants : les recettes générées par l’industrie musicale au niveau mondial ont progressé de 8,1% en 2017 générant 17,3 milliards de dollars de revenus. Aussi, c’est la troisième année consécutive de hausse, ce qui confirme l’existence d’une tendance lourde. Mieux encore : pour la première fois, le revenu lié aux ventes digitales est devenu majoritaire avec 54% de parts de marché. Avec 6,6 milliards de dollars, le chiffre d’affaires mondial du streaming progresse de 41,1% pour devenir la source de revenus la plus importante grâce à 176 millions d’abonnés payants à travers le monde, soit plus que le nombre d’abonnés à Netflix, le leader mondial des services de diffusion en flux continu. La deuxième raison principale est que nous avons constaté l’existence d’une pléthore de talents au Maroc, mais l’absence de structures professionnelles capables de les encadrer, de les conseiller et de les accompagner vers le succès. Il va sans dire qu’en plus de ces motivations de raison, il y a une motivation de cœur qui est notre passion pour la musique.

N'est-ce pas risqué sachant qu'il n'y a pas vraiment d'industrie musicale ?
Je partage effectivement votre avis selon lequel il n’y a pas d’industrie de la musique à proprement parler dans notre pays, même si nous ne manquons pas de talents et encore moins de passionnés. Mais nous voyons cela plutôt comme une opportunité et non comme une menace. Nous sommes par ailleurs confortés dans ce sentiment par l’existence d’initiatives publiques que je tiens à féliciter, tel que Visa for Music, la création du Momex (bureau export de la musique marocaine) ou de la Fondation Hiba pour la promotion des arts et de la culture. De toute façon, tout investissement reste une prise de risque, mais au vu des éléments et des données que nous manipulons, nous avons foi en l’avenir surtout que nous concevons notre marché comme étant le monde entier et non seulement le territoire national.

Comment choisissez-vous vos artistes ?
Nous sommes d’abord et avant tout des passionnés de la musique avec des parcours riches et très diversifiés. Nous avons au sein de l’organigramme du label un comité artistique composé de connaisseurs qui analysent avec minutie les propositions et démos que nous recevons. Il nous arrive aussi de détecter des talents et d’aller les chercher car nous croyons en leur potentiel. Bien évidemment la voix est un élément crucial dans le choix de l’artiste, mais d’autres éléments entrent en jeu tels que la maîtrise des langues, le charisme, la présence scénique, l’aptitude à s’ouvrir à l’international, etc.

Comment les accompagnez-vous ?
Une fois que l’artiste est sous-contrat avec B-Magnitvde, il suit un parcours professionnel qui s’articule autour de plusieurs axes. L’artiste est accompagné non seulement sur le plan musical proprement dit, à savoir le coaching de la voix, le choix des styles musicaux, la composition des musiques et des paroles, etc, mais aussi sur le plan de l’image, des valeurs que l’on souhaite qu’il véhicule, du marketing, de la communication et plus particulièrement de leur présence dans la sphère digitale. C’est justement ce qui manque aujourd’hui à nos jeunes talents. Ils peuvent avoir de véritables vocations, mais être très mal coachés par leur entourage, ce qui finit très souvent par des échecs et des frustrations. Notre ambition est de les faire coacher par des spécialistes dans chaque domaine pour multiplier leur chance de réussite.

Comment voyez-vous évoluer B-Magnitvde ?
Nous espérons nous développer graduellement et sereinement. Nous sommes très ambitieux et croyons en l’avenir, mais nous gardons les pieds sur terre. Nous avons une foi inébranlable dans le talent de nos artistes et sommes entourés de grands professionnels, suffisamment expérimentés pour éviter des erreurs commises par d’autres maisons de production par le passé. Notre objectif est de bâtir avec patience, travail et abnégation un catalogue d’artistes de grande valeur et suffisamment diversifié pour répondre aux attentes de nos cibles de marché. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages