A lire aussi

10-12-2018 13:09

Finance Participative. Un secteur encore en chantier

Cela fait un peu plus d’un an que les premières banques participatives ont entamé leur activité au…
Rejoignez nous sur :
Culture

Pour sa 15e édition, le Festival Timitar d’Agadir s’est offert une programmation triée sur le volet. Avec des stars populaires de la musique marocaine, des artistes de renom amazighs et une scène alternative internationale, le festival, qui se veut Signes et Culture, a tenu toutes ses promesses du 4 au 7 juillet.

Douzi, Aminux, Dounia Batma, Daoudia ou encore Emel Mathlouthi, les Wanton Bishops et Samira Brahmia, tous se sont donnés rendez-vous à Agadir, lors de la 15e édition du Festival Timitar Signes et Culture où les musiques amazighes rencontrent le monde. Un plateau d’artistes triés sur le volet et choisis méticuleusement par son directeur artistique : Brahim El Mazned. Entre le Théâtre de Verdure en plein air et son cadre exceptionnel qui a vu défiler des concerts de qualité. L’acoustique aidant, l’endroit a accueilli des artistes, comme Samira Brahmia d’Algérie, Emel Mathlouthi de Tunisie, Marema de Sénégal, 3MA de Maroc/Mali/Madagascar, Babylone d’Algérie ou encore Virginia Guantanamera de Cuba. Des concerts qui se suivent et qui ne se ressemblent mais qui ramènent un bout du monde à Agadir, où l’on a pu découvrir des univers de tous les pays de la Jamaique aux États-Unis en passant par le Liban, l’Égypte, le Mali, Madagascar, Cuba, les Îles Canaries, l’Algérie, la Tunisie, le Niger, la France, le Sénégal, les Pays-Bas ou encore l’ Espagne.

La scène Al Amal a laissé place aux shows. Le public gadiri a pu profiter de concerts habités d’Aminux ou de Douzi, qui ont proposé un show à l’américaine ou à l’européenne. Quant à Dounia Batma, elle a su séduire avec sa voix profonde avant de laisser la place à Daoudia, qui a conquis un public en transe. Youness a séduit avec ses tubes connus de l’audience tandis que The Wanton Bishops, groupe libanais vitaminé a surpris avec son univers à la fois blues et profondément arabe. Un beau festival généreux qui a offert 40 spectacles sur 3 scènes animées par plus de 400 artistes. À l’année prochaine.   

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages