A lire aussi

16-10-2018 09:45

Non aux opportunistes

Image par défaut
Le Maroc a besoin d'hommes et de femmes d'État capables de se surpasser afin de servir la patrie.…
Rejoignez nous sur :
Credit Agricole Fellah Trade
Culture

Une première au Maroc et sur le continent africain ! Le championnat national de Beatbox se jouera le 14 avril prochain à Casablanca.

Initiative du Centre culturel "Les Etoiles de Sidi Moumen", ce championnat s'inscrit en droite ligne du programme de formation « Positive School of Hip hop »,  seule formation de hip-hop longue durée existante au Maroc et qui compte plus de 120 bénéficiaires de 12 à 27 ans.

L'idée est de mettre en avant la nouvelle génération de beatboxers marocains, légitime héritière du mouvement hip-hop, indiquent les organisateurs de ce concours qui rend hommage à cette discipline consistant à utiliser la totalité de l’appareil vocal et buccal afin de reproduire des sons et des rythmes - imitant autant les percussions que les voix et les sonorités électroniques - faisant de l’artiste une véritable « boite à rythmes humaine ».

Pour une centaine d'artistes, cette première compétition nationale représente la consécration de leur art aussi bien au niveau national qu’auprès de leurs homologues étrangers.

Aujourd'hui, une soixantaine de participants sont d’ores et déjà inscrits. Et pour l'occasion, la Positive School a invité un panel de jurys de renommée mondiale.

 Il s'agit de FayaBraz (France), champion du monde de Beatbox par équipe en 2009 avec le célèbre groupe Under Kontrol (avec Mr.Lips, Micflow et Tiko), Alexinho (France) qui à 18 ans est déjà vice- champion de France de beatbox (titre obtenu en 2014 à Nantes), mais aussi BMG (France) qui a décroché la 8e place au 3ème Championnat Mondial de BeatBox (Berlin).

 

 

 

 

 

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages