A lire aussi

17-10-2018 14:51

L'ONCF réagit aux différents témoignages sur les réseaux sociaux

L’ONCF a réagi, ce mercredi 17 octobre, aux différents témoignages sur les réseaux sociaux qui…
Rejoignez nous sur :
Crédit Agricole Fellah Trade
Culture

L’actrice marocaine qui brille aux US vient de recevoir deux Prix de la critique new-yorkaise pour un film dont elle est la scénariste et l’actrice principale. «The Green Lotto» et Mouna R’miki ont été sacrés par l’IndieFEST Film Award et The Best Shorts Competition de New York. Zoom sur une carrière à suivre de près.

Elle a cette grâce des actrices d’antan et ce jeu à la fois moderne et intemporel. Tous ceux qui ont déjà travaillé avec elle l’affirment : elle a un talent indéniable. Et c’est ce que Mouna R’miki a su prouver à New York, au sein d’un cercle artistique connu pour être très fermé.

Deux festivals viennent de la sacrer meilleure actrice pour «The Green Lotto», court métrage dont elle est aussi la scénariste. La comédienne y raconte un couple qui se présente au rendez-vous de la carte verte. «L’ idée est née d’une réflexion autour de la complexité de l’immigration, qu’elle soit légale ou pas. Celle-ci pousse à sacrifier bien plus que du temps, de l’argent ou des liens familiaux. Certains y laissent leur intégrité par pur instinct de survie. Qui sommes-nous après tout pour juger ? Et c’est l’un des aspects abordés sous l’angle de la comédie noire.

L’autre raison est un peu plus simple. Voyant très souvent des rôles peu développés de personnages féminins ou de femmes, frisant la caricature et ce, dû à une quantité toujours dérisoire de femmes cinéastes et scénaristes, j’ai voulu écrire un rôle que je prendrais plaisir à jouer à l’écran», confie l’actrice et scénariste. Un court métrage simple et efficace, où le jeu de l’actrice ainsi que le scénario ont convaincu l’IndieFEST Film Award et le Best Shorts Competition.

L’IndieFest Film Awards met en avant les professionnels du cinéma, de la télévision, de la vidéographie et des nouveaux médias qui font montre de réalisations exceptionnelles dans le domaine de l’artisanat et de la créativité, ainsi que ceux qui produisent des spectacles hors du commun ou contribuent à un profond changement social. Les participants sont jugés par des professionnels hautement qualifiés de l’industrie du cinéma et de la télévision.

En remportant un IndieFEST Film Award, «The Green Lotto» rejoint les rangs des autres grands gagnants de ce prix internationalement reconnu, y compris Liam Neeson, George Clooney, Blake Lively ou encore Susan Sarandon. «L’IndieFEST n’est pas un prix facile à gagner. L’objectif de The IndieFEST Film Awards est d’aider les gagnants à obtenir la reconnaissance qu’ils méritent», précise Rick Prickett, le président du festival, dans un communiqué de presse. Belle consécration pour cette jeune actrice qui a décidé de tout quitter, comme rattrapée par sa passion.

Née à Genève, ayant vécu une partie de sa vie à Madrid, elle grandit à Rabat où elle étudie au Lycée Descartes. Bien qu’elle ait opté pour des études de commerce à l’ISCAE de Rabat, Mouna R’Miki n’a jamais oublié sa grande passion pour le cinéma. Elle prend, en parallèle, des cours de théâtre avec Jean-Marie Courtois pour sortir d’un quotidien dans lequel elle ne se reconnaît pas. Elle décroche d’emblée un premier rôle, et sa première fois sur scène est une révélation: elle veut en faire son métier.

En 2006, elle intègre l’ESCP de Paris et alors que la majorité se concentre sur des stages dans les plus grandes structures, elle se donne corps et âme dans une troupe de comédie musicale de ladite école. Elle a passé quelques années chez Eurosport, et a parallèlement suivi des cours à Acting International à Paris–Meisner et Technique Adler avec Alexande Louschik, Nathan Willcocks et Jacques Connort. Elle est encouragée à poursuivre son rêve. Elle est acceptée au Stella Adler Studio of Acting à New York. Elle décide de quitter son confort parisien pour vivre son rêve américain… Et c’est là que l’aventure a commencé, il y a 5 ans. Entre petits boulots, cours acharnés aux conservatoires et castings, Mouna R’Miki reprend tout à zéro. Elle co-écrit sa propre pièce sur l’immigration aux États-Unis, «Nowhere», joue à Broadway et enchaîne des courts métrages comme «Too proud to die» ou encore «The Green Lotto» qu’elle écrit et pour lequel elle reçoit une belle reconnaissance. Elle est coach de langue pour la comédie musicale de Broadway à succès «The Band’s Visit». Elle se fait remarquer cette année dans la pièce «Lost and Guided», pièce sur les réfugiés, saluée par la critique et la chaîne ABC. Et l’histoire ne fait que commencer…  

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages