A lire aussi

23-04-2018 12:56

La reprise du marché local porte Maroc Telecom

L’opérateur historique affinche un retour à la croissance du chiffre d’affaires mobile (+2,7%)…
Rejoignez nous sur :
Culture

Le vendredi 12 janvier est un jour à marquer dans les annales de la musique. Sous la direction de François Pachet, chercheur et directeur du laboratoire de technologies créatives de la plateforme musicale Spotify, l’album «Hello World», composé de 12 titres est le premier à avoir été composé à l’aide d’une intelligence artificielle, lancé sur la plateforme musicale. 

Grâce à un modèle mathématique et à la collecte de morceaux, l’intelligence artificielle est capable de générer des mélodies de façon aléatoire ou correspondant au style d’un artiste ou d’un genre en associant les sonorités et rythmiques récurrentes qui lui correspondent. Pour que la création réponde à un choix artistique, François Pachet a fait appel à plusieurs artistes, dont Stromae, qui a participé à la composition du titre «Hello Shadow». Chacun pouvait proposer de nouveaux sons à la machine et modifier ou supprimer les éléments proposés mais il faut reconnaître que ce premier opus 2.0 est dénué de tout sens mélodique et que les notes semblent s’agencer sans feeling.

CAM SIAM

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages