A lire aussi

11-12-2017 12:11

Maroc Export fait le bilan avant la fusion

À l’approche de sa fusion avec l’AMDI, Maroc Export publie son rapport d’activité triennal pour la…
Rejoignez nous sur :
Culture

55 ans de carrière, plus de 110 millions de disques vendus et symbole du rock and roll et de la variété française, Johnny Hallyday s’est éteint des suites d’un cancer à l’âge de 74 ans. Retour sur une carrière légendaire.

«Gabrielle», «Que je t’aime», «Quelque chose de Tennessee», «Allumer le feu»...autant de tubes que de fans pour un musicien et acteur qui aura marqué des générations. Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, monument de la musique s’est éteint des suites d’un cancer du poumon. «Johnny Hallyday est parti», a déclaré Laeticia Hallyday, épouse du chanteur, dans un communiqué à l’Agence France-presse (AFP). «J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité».

L’idole des jeunes
À 16 ans, il se fait remarquer dans l’émission «Paris Cocktail» et sa carrière démarre avec des premiers titres «T’aimer follement» et «Laisse les filles» en 1960. La même année, en juin, il sort un deuxième disque «Souvenirs souvenirs». En 1961, il se produit déjà à l’Olympia et devient l’idole des jeunes avec son album «Salut les copains». Chef de file de la génération «Yéyé», il se marie avec Sylvie Vartan en 1965 et deviennent le couple le plus inspirant de l’époque. Il traverse un flou artistique entre 1966 et 1969, année où il signe «Que je t’aime», véritable tournant de sa carrière, qui fait de lui un chanteur populaire.

Star des années 80, star à vie
La rencontre, en 1984, avec Michel Berger va faire de lui un chanteur bancable. Avec «Quelque chose de Tennessee», Johnny Halliday entre dans le cœur des Français à jamais. Sa carrière qui battait de l’aile dans les années 70 reprend de plus belle. Jean Jacques Goldman lui écrira «Laura» en hommage à sa fille Laura Smet, fille qu’il a eue avec l’actrice Nathalie Baye. Les années 90 seront marquées par cette entrée fulgurante au Parc des Princes, lors de son concert de 1993. Il devient le roi des stades, il est un des seuls à pouvoir remplir des stades lors des concerts. En 1999, il signe l’album «Sang pour sang» écrit et composé par son fils David Hallyday. Pour ses quarante ans de carrière, en 2000, Universal réédite ses 40 albums et le succès est fulgurant. Son album «À la vie à la mort», plus mature, se vend à 1,5 million d’exemplaires. Il marque son retour à la chanson après deux années de pause consacrées au cinéma. En 2007, il sort «le cœur d’un homme» et sa santé se dégrade en 2009 où on lui diagnostique un cancer. Il retournera malgré tout sur scène pour fêter ses 70 ans en juin 2013, enchaînera avec la tournée «Le rester vivant tour» et «La tournée des vieilles canailles» avec Eddie Mitchell et Jacques Dutronc. Après plusieurs rumeurs concernant sa mort, son décès est confirmé ce mercredi 6 décembre. «Ah que Johnny»...

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages