A lire aussi

20-11-2017 09:24

Ciel, pitié !

Image par défaut
Depuis quelques semaines, tous les regards sont braqués vers le ciel. Les Marocains scrutent le…
Rejoignez nous sur :
Culture

Trois ans après Sidi Moumen, la Fondation Ali Zaoua fait briller «Les étoiles du Détroit» à Tanger.

D’Eugène Delacroix à Elizabeth Taylor en passant par Paul Bowles et Jimmy Hendrix... Depuis toujours, Tanger est une source d’inspiration pour de nombreux grands artistes. Aujourd’hui, c’est au réalisateur Nabil Ayouch et au plasticien et auteur à succès, Mahi Binebine, tous deux co-fondateurs du centre culturel «Les étoiles de Sidi Moumen» que  Tanger inspire un nouveau projet : celui du centre culturel «Les étoiles du Détroit». Installé en plein cœur du quartier de Beni Makada, ce nouveau centre socio-culturel de proximité se veut un véritable lieu d’initiation et de formation aux arts et aux cultures du monde, ouvert aux jeunes du quartier de Beni Makada, mais également à tous les Tangérois.

Ceux-ci pourront y apprendre à jouer d'un instrument de musique, à chanter, à pratiquer de la danse ou du théâtre, à peindre et à dessiner. Le centre culturel «Les étoiles du Détroit» compte également un espace médiathèque pour les grands et les tout-petits où ces derniers auront l’occasion d’y découvrir de belles histoires autour d’ateliers de lecture et de contes. Les amateurs de littérature, quant à eux, pourront également y rencontrer leurs auteurs favoris qui partageront avec eux leur parcours artistiques. Après plusieurs mois d’approche sur le terrain auprès des acteurs locaux et de la jeunesse du quartier, la Fondation Ali Zaoua est convaincue que Beni Makada - quartier réputé pour être socialement tendu - a besoin d’espaces d’expression et de médiation ouverts à la population afin de reconsolider le lien social et d’accompagner la jeunesse tangéroise de ces quartiers périphériques dans le processus de développement culturel et social que connaît la métropole du nord.

Créée en 2009 par Nabil Ayouch, la Fondation Ali Zaoua a pour mission de promouvoir l’éducation aux arts et à la culture comme outil de développement social, de favoriser la dynamique culturelle et artistique de proximité dans les quartiers défavorisés des villes du Maroc, de contribuer à la qualification professionnelle des jeunes issus de milieux défavorisés aux métiers des arts et de la culture, d’instaurer des espaces de médiation culturelle pour créer des ponts et mettre en avant et accompagner les nouveaux talents issus des quartiers défavorisés. Pour atteindre ces objectifs, la fondation a créé en 2014 son premier centre culturel de proximité, Les étoiles de Sidi Moumen, environ 10 ans après les terribles attentats du 16 mai 2003 afin d’offrir aux jeunes du quartier l’opportunité d’apprendre, de découvrir et surtout de s’exprimer grâce à la création artistique et aux expressions culturelles. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages