A lire aussi

21-01-2018 12:01

La peine de mort pour une Allemande d’origine marocaine

La Cour pénale centrale de Bagdad a condamné à mort dimanche une ressortissante allemande d'origine…
Rejoignez nous sur :
Culture

Ils étaient plus de 2000 spectateurs à Ryad à assister au premier concert de musique après trente ans. En effet, les concerts publics ont été interdits dans le pays au début des années 1990. Et ce sont les chanteurs Rached al-Majed et Mohammed Abdou qui ont enflammé  la scène.

Cet évènement est un marqueur de l’ouverture timide du pays au divertissement. Dans un pays où la moitié de la population est âgée de moins de 25 ans, l’ennuie et les addictions à la drogue font un ravage au sein des jeunes, Cet évènement constitue un marqueur de l’ouverture timide du pays au divertissement. Cependant, aucune femme n’a pu assister à ce concert.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages