A lire aussi

13-12-2017 10:50

Renault Maroc : «Tkayes School», à fond la prévention!

En lançant, du 30 octobre au 15 décembre, sa 4e campagne de sensibilisation aux risques routiers,…
Rejoignez nous sur :
Culture

L'Académie du Royaume du Maroc a décerné, jeudi, son Prix d’honneur à l'un de ses membres, l’intellectuel marocain Abdelkrim Ghallab, en signe de récompense à l'ensemble de ses œuvres littéraires et culturelles et son parcours patriotique et politique.


L'hommage a été rendu à Abdelkarim Ghallab lors de la clôture de la 44e session de l'Académie du royaume, tenue les 25 et 26 janvier à Rabat sous le thème «De la modernité aux modernités».


S'exprimant à cette occasion, le secrétaire perpétuel de l'académie a souligné que l'octroi de ce premier prix d'honneur à cette figure de proue de la littérature et de la pensée marocaines est une reconnaissance de sa contribution considérable à la production littéraire et intellectuelle nationale et son parcours politique remarquable.


Pour sa part, le chancelier de l'Académie du Royaume du Maroc, Mohamed Kettani, a soulevé l'interaction positive entre l'objectif et le subjectif dans la vie de l'écrivain, mettant en exergue le parcours patriotique et l'œuvre littéraire et historique de Ghallab. Considéré comme l'un des grands écrivains et journalistes marocains, Abdelkarim Ghallab est aussi un fervent patriotique et défenseur des causes nationales dès l'aube du mouvement national.


Né en 1917 à Fès, Abdelkarim Ghallab a fait ses études à Al Qaraouiyine avant de s'en aller poursuivre ses études à l'Université du Caire. Il fait partie des fondateurs de l'Union des écrivains du Maroc (UEM) qu'il a présidée de 1968 à 1976. Il appartient à la première génération d'écrivains marocains et arabes, eu égard à sa stature et à ses rôles avant-gardistes au sein de l'école du mouvement national, à son militantisme politique et à son œuvre.


La première journée de cette 44e session a été dédiée à deux conférences traitant des thématiques «La question de la modernité» et «Modernité, références théoriques et intellectuelles», tandis que la deuxième journée a été consacrée aux thématiques «Représentations de la modernité et de la modernisation (droit et institution)» et «Modernité et patrimoine, interprétations antagonistes». La dernière journée s'est intéressée, quant à elle, aux thématiques «Modernité, pensée et création», «Modernité, religion et valeurs» et «Les effets de la modernité et la question sociale».


Créée par dahir le 8 octobre 1977, l'Académie du Royaume du Maroc est dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière et se distingue par sa vocation multidisciplinaire et la diversité des nationalités de ses membres. Elle est chargée d’encourager la recherche dans les domaines des sciences, de la religion, de la philosophie, de l’éthique, de l’histoire, des beaux arts, des sciences expérimentales, de la médecine, de la diplomatie, de la polémologie, de l’administration, de l’économie, de l’industrie et de l’urbanisme.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages