Les autorités égyptiennes ont expulsé 22 supporters algériens après des émeutes et des sabotages au stade international du Caire, après la qualification de l’Algérie à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, suite à leur victoire contre le Nigeria, selon ce qu’ont rapporté des médias locaux.
Selon des informations parues dans la presse, le motif de cette déportation serait leur implication dans des conflits avec la sécurité égyptienne à l'intérieur du stade : ils ont détruit et saccagé les sièges du stade, jeté des bouteilles d'eau, tenté de faire irruption sur le terrain.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages