Repêchés parmi les meilleurs troisièmes, les Léopards de la RD Congo ont perdu en huitièmes de finale face à Madagascar, après un match très physique soldé par une séance de tirs aux buts.

Les Congolais, toujours sous le coup de la défaite, ont poussé un coup de gueule contre l’arbitre principal de la rencontre, le marocain Noureddine El Jaafari, pour eux responsable du score final.

D’après des propos relayés par le site d’actualité congolais Actualite.cd, le capitaine d’équipe Youssouf Mulumbu s’est déchaîné sur l'arbitrage ‘’navrant’’ vu lors de cette rencontre : ‘’Nous avons été éliminés par l’arbitre aujourd’hui, deuxième but hors-jeu, pas de penalty sur Bolasie. On est en 2019 : il y a des caméras, il y a quatre arbitres (...) À quoi sert de venir jouer à la CAN si on retrouve encore ces choses-là ?’’.

Des propos également retrouvés chez le milieu offensif Jacques Maghoma, qui aurait déclaré : ‘’Nous étions dans le match, mais ils étaient 12, avec l’arbitre’’, avant de conclure ‘’Malheureusement, c’est aussi ça, l’Afrique’’.

Des erreurs d’arbitrage qui auraient coûté une place en quarts de finale aux Congolais, reste à savoir si la CAF sévira cette fois-ci. Pour rappel, l'assistance vidéo à l'arbitrage n’est disponible qu’à partir des quarts de finale de la compétition.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages