Première mi-temps tendue pour ce duel Maroc-Bénin. Avec un taux de possession de balle majoritaire en faveur des Lions de l'Atlas, ces derniers n'ont hélas pas encore pu transformer l'occasion en exploit.

Même les analystes le confirment: c'était au Maroc de "faire le match", lui dont les poulains sont habitués au football professionnel dans les rangs de grands clubs internationaux.

Trois occasions ratées donc lors de la première manche, dont un but refusé par l'arbitre. 

Le challenge pour ce match est celui des Marocains, s'entendent à confirmer tous les analystes sportifs. 

Et en deuxième mi-temps, c'est une plus forte montée d'adrénaline dans les deux camps. Encore des occasions ratées, mais qui aboutissent tout de même à une égalisation de score 1-1 en fin de période.

Grosse déception également chez les Marocains, notamment suite au tir manqué de Hakim Ziyech à la 90+4e minute, ouvrant encore le compteur des prolongations. 

Dès les premières minutes, l'arbitre brandit un carton rouge à l'égard du Béninois Khalid Adnoun. Une décision qui contraint les Ecureuils à continuer à dix et enclenche même un accrochage en coulisses. 

Et une deuxième manche de temps additionnel et des tirs au but... mais les Lions ont raté le coche.

Le Bénin a ainsi réussi à décrocher son premier billet qualificatif aux quarts de finale sur un score final de 4 à 1. 

En quarts de finale, le Bénin sera opposé au vainqueur du huitième de finale mettant aux prises le Sénégal à l'Ouganda

 

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages