A lire aussi

09-12-2019 12:57

Fès: Arrestation d'un élève pour fausse alerte à la bombe

Le mis en cause a été placé en garde vue en attendant les nouveaux éléments de l'enquête qui…
Rejoignez nous sur :
Business

 

Le directeur général de la Marocaine des jeux et des sports (MDJS) a été réélu secrétaire général de l'Association des loteries d'Afrique (ALA) lors du 18ème congrès de l'association (01-03 juillet) à Casablanca.

Les membres de l'ALA, qui ont organisé leur assemblée générale en marge de ce congrès, ont également décidé de faire de Casablanca le siège permanent de son Secrétariat Général, actant ainsi la confiance et la reconnaissance du rôle majeur joué par le Maroc dans le secteur des loteries en Afrique, indique un communiqué de la MDJS. 

En outre, ce congrès a été l'occasion de lancer Will Africa (Women initiative in lottery leadership) qui vise à renforcer le leadership féminin au sein du continent africain, fait savoir la même source, précisant que Mme Rhita Lahlou, directrice de la communication de la MDJS, a été nommée présidente de cette initiative. 

WILL est "un programme ambitieux, à multiples facettes et très inclusif qui ouvre la voie au talent, aux capacités et à la passion des femmes professionnelles de la loterie pour qu'elles réalisent pleinement leur potentiel", a souligné Rebecca Hargrove, présidente fondatrice de Will et présidente de world lottery association (WLA), citée par le communiqué. 

Structuré autour de la formation et du mentoring, WILL contribue à ouvrir la voie aux talents féminins dans un secteur où plus de 85% des Directeurs Généraux sont des hommes. 

Par ailleurs, la MDJS a signé, lors de ce congrès, deux conventions de partenariat avec la Loterie Nationale de Guinée (LONAGUI) et PMU Madagascar, confirmant et consolidant son ancrage africain et sa mobilisation en faveur de la coopération Sud-Sud.

Ces Accords interviennent après la mise en place de sept précédents partenariats avec la Loterie Nationale du Niger (LONANI), les Loteries Béninoise et Bissau-Guinéenne en 2018, le PMU Mali en 2015, la Loterie Nationale du Burkina Faso en 2014, les Loteries Ivoirienne et Sénégalaise en 2013.

Accueillant plus de 150 participants représentants 28 pays issus de 4 Continents, le Congrès de l'ALA a permis de faire le point sur les enjeux de l’industrie des jeux et a permis un partage d’expériences autour des business models les plus performants à travers le monde. 

Les participants ont débattu des "jeux de demain", des opportunités offertes par la digitalisation, du rôle et de la responsabilité des loteries à l’égard des communautés qu’elles protègent et des bonnes causes qu’elles soutiennent telles le sport, l’éducation, la culture ou la santé.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages