A lire aussi

22-08-2019 14:00

Hydrogène: Le Maroc dans les starting blocks

Le rapport de l’AIE montre qu’une action internationale peut significativement augmenter l’usage de…
Rejoignez nous sur :
Business

La région méditerranéenne est confrontée à des défis sans précédent, la coopération régionale entre les différents acteurs est donc indispensable pour y répondre.

Le taux de chômage des jeunes dans la région figure parmi les plus élevés au monde, s’élevant à 35,8% en Tunisie, 34,4% en Égypte, 34% en Espagne, 32% en Italie, 23,9% en Algérie ou 20% en France en 2017. Il est particulièrement urgent de mettre en place des solutions qui permettent aux jeunes sans emploi, éducation ou formation (NEETs) de trouver une place dans le marché de travail et dans la société.

C’est dans cette optique que l'Institut européen de coopération et de développement (IECD), en partenariat avec le Secrétariat général de l'Union pour la Méditerranée, a organisé la Conférence annuelle du réseau Méditerranée nouvelle chance (MedNC) intitulée «Quelles solutions en faveur de l’insertion socio-professionnelle des jeunes NEETs en Méditerranée ?» du 26 au 28 novembre 2018 à Marseille.

À l’issue de deux journées de formation entre professionnels du secteur et de découvertes de huit dispositifs innovants d’insertion socio-professionnelle basés à Marseille, les membres du réseau MedNC ont proposé une troisième journée ouverte aux parties prenantes afin de présenter leurs meilleures pratiques en matière d’insertion socioprofessionnelle, recensées au sein d’un tout premier guide, ainsi que les perspectives d’essaimage.

La conférence, qui a réuni plus de 70 personnes, dont des représentants ministériels, des autorités locales, des experts ainsi que des fondations d’entreprises, telles que Fondation Nexans, Fondation Total et la Fondaher, a été clôturée par les partenaires institutionnels du réseau MedNC -l’Agence française de développement, la Fondation Drosos et l’Union pour la Méditerranée- qui ont tous ont réitéré leur soutien au réseau MedNC.

Le réseau Méditerranée nouvelle chance (MedNC), revêt aujourd'hui une importance stratégique pour l’intégration et la stabilité de la région. Soutenu par les 43 États membres de l’Union pour la Méditerranée, dans le cadre de l’Initiative méditerranéenne pour l’emploi (Med4Jobs), il a été créé afin de répondre aux défis du décrochage scolaire et du chômage des jeunes et, particulièrement, des jeunes sans emploi, éducation ou formation (NEETs). Le réseau MedNC rassemble dix membres provenant de huit pays euroméditerranéens (l’Algérie, l’Égypte, l’Espagne, la France, le Liban, le Maroc, le Portugal et la Tunisie) tout en visant d’intégrer au moins deux pays supplémentaires en 2019.

L’objectif du réseau MedNC est de rassembler et d’accroître la coopération entre les acteurs de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, de renforcer leur compétence grâce à des échanges de bonnes pratiques, et d’accélérer leur essaimage dans les pays euroméditerranéens.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages