A lire aussi

11-10-2018 10:26

Pierre Ganz. “Il y a une crise économique du journalisme”

Pierre Ganz. Spécialiste de la déontologie Pierre Ganz, journaliste et vice-président de…
Rejoignez nous sur :
Business
 
 
Elle s’appelle Ilham Kadri, elle est âgée de 49 ans, originaire de Casablanca, et elle vient d’être nommée P-DG d'un des plus gros groupes industriels belges, Solvay.

Le leader mondial de la chimie, fondé en 1863, cherchait depuis des mois une personnalité aguerrie afin de succéder à son ancien patron français, quand le comité du groupe a fini par trouver “l’oiseau rare”, la Franco-Marocaine qui prendra officiellement ses fonctions le 1er mars prochain.

Le Groupe Solvay a son siège à Bruxelles. Il est présent dans une soixantaine de pays à travers des activités liées aux secteurs de l'aéronautique, l’automobile, l’électronique, la santé et l’industrie pétrolière, avec un chiffre d’affaires dépassant les 10 milliards d’euros.

Après un parcours sans faute, Kadri, diplômée de l’École d’application des hauts polymères et de l’Université Louis Pasteur de Strasbourg et docteur en physicochimie macromoléculaire, la Marocaine a été choisie par le comité pour “apporter un souffle nouveau à l’entreprise”, selon Nicolas Boël, président du Conseil d'administration de Solvay. La chimiste marocaine occupe actuellement le poste de directeur exécutif et présidente de la société américaine Diversey, spécialisée dans les technologies et services pour l'hygiène qu'elle dirige depuis 2013.

Cette brillante carrière n’est pas seulement le fruit de bonnes études et d’expériences professionnelles remarquables. En tant que marocaine, Ilham Kadri avait un rêve, celui de dépasser l’image décrite dans un dicton répété par sa grand-mère à Casablanca qui disait : “Les filles ont deux issues dans la vie, la maison de leur mari ou la tombe”. Exhortée par les conseils de sa mémère, Ilham a voulu se démarquer en cherchant une autre sortie beaucoup moins restreinte. «Pour moi, cela a été l’éducation, qui signifie la liberté, la liberté de choisir où l’on vit, comment on vit, avec qui on se marie», avait expliqué la Casablancaise dans une sortie médiatique en 2017. À toutes les Marocaines qui souhaitent s’affirmer et aller au bout de leurs rêves de petites filles, votre modèle à suivre : Ilham Kadri !

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages