A lire aussi

10-12-2018 14:59

CR7 défie Messi !

"J'aimerais qu'il vienne ici et qu'il relève le défi comme moi", a-t-il déclaré aux médias…
Rejoignez nous sur :
Business

Développer l’esprit entrepreneurial et initier les jeunes à la banque et aux produits financiers, tel est le fer de lance de la convention de partenariat, paraphée, ce lundi, à Casablanca, entre le Groupe BMCE Bank Of Africa et l’Université Hassan II, à travers sa Faculté des Sciences juridiques économiques et sociales (FSJES). Le coup d’envoi de ce projet, destiné à soutenir les jeunes entrepreneurs, a été lancé dans le cadre d’une cérémonie présidée par Abdellatif Komat, doyen de la FSJES de Casablanca et Brahim Benjelloun Touimi, administrateur directeur général exécutif du Groupe BMCE Bank Of Africa et président de Bank of Africa. Dans le détail, ce programme, lancé en présence des vice-doyens, professeurs universitaires et cadres supérieurs, intègre, pour la première fois au Maroc, trois composantes majeures.

Il s’agit d’un incubateur orienté vers le développement des Fintech, du territoire et de l’entrepreneuriat social afin d’accompagner les porteurs de projets de la région de Casablanca, logés à la faculté. Autrement dit, de la formalisation de leur projet jusqu’à leur concrétisation. S’agissant de la durée du programme, elle s’étale sur 18 mois d’incubation et plus de trois ans en post-incubation. Le projet inclut aussi un autre programme de sensibilisation à l’entrepreneuriat basé sur des ateliers ponctuels accessibles aux étudiants dont l’objectif sera d’une part, de déclencher la fibre entrepreneuriale et, d’autre part, de cultiver l’esprit intrapreneurial, puisque 95% des étudiants optent pour le salariat.

«Le projet que nous avons lancé aujourd’hui en partenariat avec la BMCE Bank of Africa, s’inscrit parfaitement dans la stratégie nationale, celle de revoir le modèle de formation dans notre pays à travers l’adaptation aux besoins du marché de l’emploi et le renforcement de l’esprit et la compétence entrepreneuriaux chez les jeunes», explique Abdellatif Komat.

Pour sa part, Brahim Benjelloun Touimi a déclaré que «ce chantier de fond, démarré puis approfondi avec la FSJES, s’inscrit dans la vision globale du Groupe BMCE Bank of Africa, inspirée par son président Othman Benjelloun». Toujours selon l’avis de Brahim Benjelloun Touimi, «le projet vise essentiellement la promotion de l’entreprenariat dans notre pays à travers des réponses adaptées à des problématiques réelles, notamment des cycles de formations dédiés aux entrepreneurs, un prix de l’entreprenariat africain, des incubateurs, des plateformes de partage d’informations, d’analyses et d’études…». Le fil directeur de cet ensemble cohérent d’initiatives est clair selon le directeur général exécutif du Groupe BMCE Bank of Africa et président de Bank of Africa. Il s’agit «d’innover pour répondre au cap fixé par le dernier discours royal plaçant la jeunesse et l’entreprenariat au cœur des défis à relever par le Royaume». Par ailleurs, ce partenariat s’inscrit dans la volonté des deux groupes de se positionner en tant que partenaires de référence dans l’esprit des jeunes étudiants en leur offrant des opportunités visant à développer chez eux un esprit entrepreneurial et à leur faciliter l’immersion professionnelle.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages